Eurosport

Avant Real-PSG : Neymar et le Real, une saga digne des plus grandes télénovelas

Neymar et le Real, une saga digne des plus grandes télénovelas

Le 13/02/2018 à 23:02Mis à jour Le 14/02/2018 à 20:34

LIGUE DES CHAMPIONS - Le Real Madrid et Neymar se connaissent bien. L’ancien Barcelonais a croisé la Casa Blanca à de nombreuses reprises sur le terrain. Mais c’est finalement en coulisses que les deux entités ont le plus souvent été liées. Avant le huitième de finale de mercredi (20h45), zoom sur une relation pas comme les autres.

Ironie, quand tu nous tiens. Car dix ans plus tard, ce n’est pas en tant que Madrilène que Neymar s’apprête à retrouver le Real. Mais bien en tant que principal adversaire. Quant à Coutinho, il a finalement rallié la Catalogne et le Barça cet hiver. Le rival historique de son club de cœur d’enfant donc…

Mais revenons-en à Neymar. Car sa relation avec le Real Madrid est ancienne. Et intense. Depuis son arrivée dans le monde pro, et ses premiers pas brillants, le Brésilien a été annoncé à de multiples reprises proche de la capitale espagnole. Mieux, son aventure européenne aurait dû débuter là-bas plutôt qu’en Catalogne. Mais la superstar brésilienne en avait décidé autrement.

2013 : Une offre en or et un pré-accord tacite

"Lundi, je signe mon contrat avec Barcelone". C’est par cette simple phrase postée sur son compte Instagram le 26 mai 2013 que Neymar avait mis fin au suspense qui tenait l'Espagne en haleine. À l’époque, le joueur en vogue, c’est lui. Le prodige brésilien de Santos n’a que 21 ans mais il affole les compteurs et les défenses dans son pays natal. L’envol vers l’Europe est acté depuis quelques mois. Et dans le dossier, c’est une guerre de tranchées qui oppose le Real au Barça.

Neymar sous le maillot de Santos

Neymar sous le maillot de SantosImago

2013-2017 : des Clasicos au goût du Brésilien

Car désormais, Neymar porte le maillot blaugrana. Et si le Camp Nou se régale de ses feintes et autres provocations, elles passent mal auprès des Madrilènes. Ce n’est pas Sergio Ramos qui dira le contraire. Pour le premier Clasico opposant les deux hommes, le 26 octobre 2013, l’Espagnol sera dépassé par la qualité du Brésilien avec, comme un symbole, ce sombrero stoppé net par le défenseur. Ce soir-là, Madrid comprend à côté de quoi il est passé. Provocateur à souhait, buteur en frappant entre les jambes de Carvajal, passeur décisif et poison constant pour Varane et consort, Neymar sort un match brillant. Le début d’une longue série.

Mine de rien, le Brésilien aime l’odeur des Clasicos et le feu des projecteurs. Son bilan parle pour lui, comme en atteste l’infographie ci-dessous.

Infographie - Neymar face au Real (Marko Popovic)

Son récital le plus marquant ? Peut-être cette victoire 4-0 à Bernabeu le 21 novembre 2015. En l’absence de Lionel Messi, remplaçant au coup d’envoi, le Brésilien avait sorti sa panoplie de lumière. Le but du break sur une passe d’Iniesta puis une talonnade de génie envoyant Iniesta vers le but du 3-0. Des dribbles chaloupés, des coups francs bien bottés mais surtout un danger constant : voilà comment Neymar avait mis le Real à ses pieds.

Une preuve supplémentaire de "l’amour" que porte le Real à Neymar ? C’est Sergio Ramos qui l’avait livrée en juillet dernier, avant que le Brésilien n’officialise son départ de Barcelone. À l’issue d’un Clasico d’été où Neymar n’avait pas particulièrement brillé, le capitaine merengue avait demandé son maillot au feu-follet. Avant de confesser, face aux médias, son envie de voir son adversaire direct quitter le Barça : "J'ai échangé mon maillot avec lui et j'espère que ça sera son dernier avec Barcelone. Pour nous, ça enlèverait un problème". Un problème qu’il ne pensait peut-être pas retrouver aussi vite.

Vidéo - Le résumé de Real-Barça (2-3), le premier Clasico de la saison

01:31

Depuis 2017, une drague bruyante

Ici, pas besoin de se plonger dans les archives. Il suffit simplement de suivre les infos mercato régulièrement. Si vous n’aviez pas compris que le Real a fait de Neymar sa priorité pour son bing-bang de l’été prochain, c’est que vous êtes sur une autre planète. Et, comme le hasard fait bien les choses, ces bruits de couloirs sont nés après la désignation du PSG comme adversaire du Real en huitième de finale.

Vidéo - Touché par les rumeurs sur son prétendu mal être à Paris, Neymar n'a pu retenir ses larmes

00:14

Alors, le sens de l’histoire pousse-t-il Neymar vers Madrid ? Difficile à dire mais une chose est certaine depuis cet été 2017 complètement fou : le Brésilien n’aura pas peur de bousculer le marché pour obtenir ce qu’il souhaite. Et dans cette telenovela à la sauce mercato, c’est finalement son père qui résume le mieux la situation : "Les choses changent souvent. Aujourd’hui, cette réflexion n’existe pas". À vous de trouver le mot clé de ces deux phrases…

Vidéo - 8es - L'heure de vérité pour Neymar

01:12
0
0