Getty Images

Le FC Séville élimine Manchester United (1-2) grâce à un doublé de Ben Yedder

Ben Yedder terrasse Manchester et Mourinho
Par Eurosport

Le 13/03/2018 à 22:36Mis à jour Le 13/03/2018 à 23:19

LIGUE DES CHAMPIONS - Incroyable scénario à Old Trafford. Entré à la 72e minute de jeu, Wissam Ben Yedder a inscrit un doublé en 4 minutes (74e, 78e) pour permettre à Séville de venir à bout de Manchester United (1-2) et de se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions. La réduction du score de Romelu Lukaku (84e) n'y a rien changé et MU peut s'en vouloir.

Le premier exploit de ces huitièmes de finale est signé le FC Séville. Tenu en échec sur sa pelouse à l’aller, le club andalou s’est imposé à Old Trafford mardi et éliminé Manchester United de la Ligue des Champions (1-2). C’est le Français Wissam Ben Yedder qui a donné la victoire au sixième de la Liga en s’offrant un doublé alors qu’il n’avait pas débuté la partie (74e, 78e). Romelu Lukaku (84e) n'a pu que réduire l'écart. Une nouvelle fois peu spectaculaire, United est puni pour son manque d’ambition dans le jeu.

Certains parleront de victoire du football et du jeu sur le pragmatisme froid prôné par José Mourinho. Toujours est-il que sur ce que l’équipe managée par le Special One a montré à l’aller comme au retour sur le plan offensif, elle ne méritait pas de se hisser en quarts de finale de la compétition. Ce soir encore, les Red Devils n’ont décidé de se lâcher qu’une fois au pied du mur après l’ouverture du score de Ben Yedder (74e). Bien trop tard donc dans un Théâtre des Rêves qui, mis à part sur un coup de canon de Pogba (72e) et de rares petits frémissements avant cela, n’a pas eu beaucoup de matière pour rêver.

Ben Yedder buteur sur son deuxième ballon

Le football est ainsi fait que cela aurait pourtant pu suffire face à une équipe de Séville habile techniquement mais peu sûre d’elle-même dès qu’arrivent les trente derniers mètres. Le match s’est longtemps résumé à un duel Lenglet - Lukaku d’un côté, remporté brillamment par le Français, et de l’autre des manques andalous dans la finition (9e, 27e, 33e). Puis l’entraîneur sévillan Vicenzo Montella a eu la bonne idée de donner sa chance à Wissam Ben Yedder (72e) et s’en félicitera au moins jusqu’à la fin de la saison.

Sitôt entré en jeu, l’ancien Toulousain a débloqué la situation à la réception d’une belle passe verticale de Sarabia (74e). Il touchait là son deuxième ballon. Quatre minutes plus tard, alors que les Red Devils étaient encore sous le choc du coup de bâton qu’ils venaient de prendre sur la tête, Ben Yedder a clôt tout suspense en marquant de la tête sur corner grâce à un de Gea malheureux sur son intervention (76e). Un remplaçant qui marque un doublé contre Manchester United, une première dans l’histoire de la grande coupe d’Europe. Le héros aurait même pu s’offrir le triplé, seul au duel avec le gardien espagnol, mais ce dernier à eu, cette fois, le dernier mot (90e+1). Peu importe, il avait déjà fait suffisamment pour offrir à son club un premier quart de finale de Ligue des Champions depuis 60 ans.

0
0