Getty Images

Thiago Silva sur le banc ? "On savait que le coach avait des doutes", explique Marco Verratti

Verratti sur Thiago Silva : "On savait que le coach avait des doutes..."

Le 15/02/2018 à 10:54Mis à jour Le 15/02/2018 à 11:09

LIGUE DES CHAMPIONS - C'est un choix qui a eu le mérite de faire (beaucoup) parler mercredi. Annoncé titulaire pour Real Madrid-PSG (3-1), Thiago Silva s'est finalement assis sur le banc du Bernabeu, Unai Emery lui préferant Presnel Kimpembe. Une décision courageuse qui risque toutefois de fragiliser le vestiaire selon certains.

" Le coach a fait des choix"

"Il n'y a pas de onze titulaire. On savait que le coach avait des doutes, il a fait des choix. Je pense que sur le terrain, nous avons fait une bonne prestation globale.Si on regarde le résultat, vous allez me dire que je dis des conneries", a ainsi expliqué Marco Verratti après la rencontre. " Le coach a fait de bons choix et l’a démontré sur le terrain", poursuit le milieu de terrain italien dans des propos relayés par Foot Mercato. Visiblement, les joueurs du PSG se doutaient donc qu'Unai Emery hésitait à aligner leur capitaine d'entrée...

Forcément, la question Thiago Silva était sur toutes les lèvres en zone mixte. De passage après la rencontre, Neymar s'est lui montré peut bavard au sujet de son compatriote. "Ça, je ne peux pas, je ne veux pas commenter.Il est l’entraîneur, c’est le commandant et il fait ce qu’il veut avec l’équipe", a simplement lâché la star brésilienne.

Nasser Al-Khelaïfi, premier soutien d'Emery

Très remontré contre l'arbitre de Gianluca Rocchi, Nasser Al-Khelaïfi a toutefois trouvé le temps d'évoquer l'exclusion de Thiago Silva du onze titulaire. Et le président parisien s'est montré aussi clair que concis, il est à 100% derrière Unai Emery. "Le coach est le patron sur le terrain.c’est lui qui décide. Je supporte toujours le coach. Il fait des choix, on est toujours derrière lui. Oui Thiago c’était un choix fort, mais c’est le coach qui décide. Je ne peux pas dire non", confie le dirigeant.

De son côté, Marquinhos, nommé capitaine mercredi soir, a expliqué qu'il y avait de la "frustration" de la "tristesse" chez son compatriote... mais qu'il "continuerait à travailler" pour disputer d'autres grands matches. Thiago Silva sera-t-il de la partie le 6 mars prochain pour le match retour au Parc des Princes ? Unai Emery a trois semaines pour décider. Et pour éviter l'implosion de son vestiaire.

0
0