Getty Images

Avant Manchester United-PSG : Cavani, dernier d’une longue liste de maudits pour Paris

Cavani, dernier d’une longue liste de maudits pour Paris

Le 10/02/2019 à 15:35Mis à jour Le 10/02/2019 à 15:36

LIGUE DES CHAMPIONS - Déjà privé de Neymar, le PSG devra faire sans Edinson Cavani et Thomas Meunier pour défier Manchester United mardi à Old Trafford (20h45). Depuis l’arrivée de QSI, le club parisien joue de malchance avant d’aborder ses grands rendez-vous européens, entre blessures et suspensions. Flashback.

2012-2013

Un été de feu et voilà le PSG dans la cour des grands, au moins sur le papier. Après avoir attiré Zlatan Ibrahimovic, Thiago Siva, Ezequiel Lavezzi, Marco Verratti ou encore Grégory van der Wiel à l'intersaison, complété par les arrivées de Lucas et David Beckham en hiver, Paris se présente armé pour la phase finale de la C1.

Après avoir écarté Valence en 8e de finale, c'est le grand FC Barcelone qui se présente au Parc des Princes en quart de finale. Pour le match aller (2-2), Carlo Ancelotti doit faire sans sa tête pensante, Thiago Motta. Au retour (1-1), c'est l'indispensable Blaise Matuidi, si précieux et unique dans son registre, qui est suspendu. Paris est proche mais Paris est finalement trop court.

  • Absent à l'aller : Thiago Motta
  • Absent au retour : Blaise Matuidi
Javier Pastore face à Dani Alves en 2013

Javier Pastore face à Dani Alves en 2013AFP

2013-2014

Paris est passé près face au Barça ? Alors que dire de Chelsea en 2013-2014 ! Grâce à un match aller parfait à Leverkusen (0-4), le PSG s'est aisément qualifié pour les quarts. Ce sont les Blues de José Mourinho qui se présentent au Parc. Au complet, la troupe de Laurent Blanc s'offre un match resté dans les mémoires collectives à l'aller, ponctué par un but du funambule Javier Pastore (3-1). Paris est sûr de sa force.

Mais, au retour, Ibrahimovic est absent, après s'être blessé lors de la manche aller. C'est Edinson Cavani, habitué à évoluer sur un côté, qui se retrouve en pointe. Son match, catastrophique, empêche Paris de marquer à l'extérieur. En toute fin de match, Demba Ba crucifie Paris (2-0).

  • Absent à l'aller : -
  • Absent au retour : Zlatan Ibrahimovic
Demba Ba marque face au PSG

Demba Ba marque face au PSGGetty Images

2014-2015

Une hécatombe. Après l'exploit à dix contre onze à Stamford Bridge lors du 8e de finale retour (2-2), Paris accueille le Barça, plus diminué que jamais après un samedi cauchemar face à Caen (2-2). Marco Verratti, Zlatan Ibrahimovic et Serge Aurier sont suspendus. Lucas et Thiago Motta sont absents sur blessure. Bien trop limité, avec un David Luiz en grande délicatesse physique qui remplace un Thiago Silva blessé rapidement (21e), Paris cède face à Luis Suarez and co (1-3).

Au retour, pour un éventuel exploit, Blanc doit faire sans Thiago Motta et Thiago Silva, pas remis à temps. Paris sombre sans même y avoir cru (2-0).

  • Absents à l'aller : Marco Verratti, Zlatan Ibrahimovic, Serge Aurier, Lucas et Thiago Motta
  • Absent au retour : Thiago Motta, Thiago Silva
Luis Suarez réalise un petit pont sur David Luiz

Luis Suarez réalise un petit pont sur David LuizAFP

2015-2016

Cette fois-ci, le 8e de finale face à Chelsea n'a rien d'épique et c'est finalement assez aisément que Paris accède aux quarts de finale. En face, c'est Manchester City qui se présente. L'occasion est belle. Mais, privé de Pastore mais surtout de Verratti à l'aller, Paris bégaye quelque peu son football, opérant en contre. Payant devant mais insuffisant pour protéger sa cage (2-2).

Au retour, c'est un nouveau casse-tête qui se présente à Blanc. Privé encore de Verratti, il doit aussi faire sans Blaise Matuidi, suspendu. Le technicien français dégaine un improbable 3-5-2 qui fait sombrer les siens (1-0). Paris rate la qualif en demie et la génération Ibrahimovic-Blanc laisse sa place à l'ère Unai Emery.

  • Absent à l'aller : Marco Verratti, Javier Pastore
  • Absents au retour : Marco Verratti, Blaise Matuidi
Zlatan Ibrahimovic (PSG) contre Manchester City

Zlatan Ibrahimovic (PSG) contre Manchester CityAFP

2016-2017

Les absents ont toujours tort. Thiago Silva ne dira pas l'inverse. Au Parc, pour défier le Barça en 8e, le Brésilien doit céder sa place à Presnel Kimpembe. Coup de maître : pour son premier match de C1, le jeune Parisien muselle Messi and co et participe à la fête de la manche aller (4-0). Le tout sans son capitaine donc mais aussi Thiago Motta, toujours aussi important dans le dispositif tactique d'Emery.

Faut-il rappeler le retour ? Dans un Camp Nou gonflé à bloc, Paris subit l'humiliation du siècle (6-1) malgré le retour de son capitaine, à la tête d'un bateau en plein naufrage (6-1). Seul absent majeur : Thiago Motta, encore lui, dont le vice et l'expérience auraient pu servir aux Parisiens.

  • Absent à l'aller : Thiago Motta, Thiago Silva
  • Absents au retour : Thiago Motta
Marco Verratti abattu après la défaite du PSG à Barcelone

Marco Verratti abattu après la défaite du PSG à BarcelonePanoramic

2017-2018

Neymar est arrivé, Kylian Mbappé aussi. Mais c'est encore au milieu de terrain que Paris va sombrer. Malgré l'arrivée de Lassana Diarra au milieu de terrain, Paris ne présente aucune sentinelle viable à l'aller à Santiago Bernabeu face au Real, double tenant en titre en l'absence, encore, de Thiago Motta. Giovani Lo Celso prend l'eau et la troupe d'Unai Emery sombre en toute fin de match (3-1). L'espoir est permis.

Et puis… Face à l'OM (3-0), Neymar se blesse tout seul et laisse ses camarades pour la fin de saison. C'est sans lui que Paris doit effacer deux buts d'écart. Une nouvelle défaite sonne le glas d'Unai Emery, qui partira en fin de saison, et des ambitions européennes parisiennes.

  • Absent à l'aller : Thiago Motta
  • Absents au retour : Neymar
Neymar s'est blessé face à l'OM

Neymar s'est blessé face à l'OMGetty Images

0
0