Getty Images

Coman, l'heure de la relève a sonné

Coman, l'heure de la relève a sonné

Le 18/02/2019 à 23:24

LIGUE DES CHAMPIONS - Si une incertitude plane sur sa participation en raison d'une blessure à la cheville, le Bayern Munich croise les doigts pour pouvoir compter sur Kingsley Coman à Liverpool. Le Français est intenable depuis plusieurs semaines. Et semble prêt à prendre la succession de Franck Ribéry sur l'aile gauche du Bayern.

Une carrière est aussi une histoire de timing. D'occasions ratées. Et de chances saisies. Du haut de ses 22 ans, Kingsley Coman sait déjà de quoi on parle. L'ancien Parisien a presque tout connu. Au rang des déceptions, il n'a ainsi pas pu postuler pour le Mondial 2018, la faute à une blessure. Mais quelques mois plus tard, il pourrait arriver à point nommé. Pour la Ligue des champions où le Bayern Munich va défier Liverpool dans un choc tant attendu. Et pour la succession de Franck Ribéry, qui se pose plus que jamais en Bavière !

Il suffit de voir l'inquiétude qui a grandi à Munich depuis vendredi soir pour se rendre compte de l'importance prise par Kingsley Coman ces dernières semaines. Sa sortie sur blessure a rendu fébrile de nombreux supporters bavarois. Depuis, ils guettent les nouvelles sur son état qui ont été rassurantes même s'il y a encore une incertitude sur sa participation à ce choc européen. Pourquoi une telle anxiété ? Le Français est devenu un élément clef du Bayern ces dernières semaines. Revenu d'une nouvelle déchirure ligamentaire de la cheville gauche, l'international tricolore se montre régulièrement intenable dans son couloir gauche.

Déjà le présent et le futur du Bayern

Match après match, un constat s'impose même du côté du Bayern Munich. Avec ses dribbles, ses accélérations ou sa force de percussion, Coman martyrise ses vis-à-vis. S'il n'a pas pu empêcher la défaite de son équipe (3-1), sa prestation face à Leverkusen a ainsi été un modèle du genre. Et sa sortie à Augsbourg (2-3) vendredi, qu'il a ponctuée de deux buts et une passe décisive, n'a fait que confirmer cette impression.

Ces performances de l'homme talisman, champion sans interruption depuis 2014 avec trois clubs différents, sont du pain béni pour le Bayern. Elles tombent parfaitement alors que le club bavarois retrouve la Ligue des champions et va défier une équipe de Liverpool qui a des soucis en défense. Enfin si sa cheville touchée vendredi lui permet de tenir sa place ce mardi. Avec lui, le champion d'Allemagne en titre sait qu'il possèderait une arme redoutable pour détruire les arrière-gardes adverses. Mais les performances de Coman ont aussi de quoi rassurer sur le long terme en Bavière.

L'ère Franck Ribéry, bientôt 36 ans, sur le côté gauche de l'attaque Bayern touche à sa fin. "On va voir comment ça se passe dans les semaines à venir. Je continuerai au Bayern si je peux toujours tout donner pour lui", a avoué l'ancien Marseillais dans L'Equipe vendredi. S'il a encore de beaux restes, Ribéry, qui a connu des pépins musculaires en janvier, n'a plus forcément les jambes pour enchaîner les rencontres et se montrer performant sur 90 minutes. Mais avec Coman, le géant munichois possède de quoi voir venir. Pour le présent. Et pour l'avenir.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0