Getty Images

"Encore pire", "Miracle à Paris" : la presse européenne implacable sur l'élimination du PSG

"Encore pire", "Miracle à Paris" : la presse européenne implacable sur l'élimination du PSG

Le 07/03/2019 à 08:39Mis à jour Le 07/03/2019 à 09:33

LIGUE DES CHAMPIONS - Une autodestruction en mondovision. Largement favori à l’issue du match aller après sa victoire à Old Trafford (0-2), le PSG a réussi l’exploit de se faire éliminer par Manchester United, défait (1-3) au Parc des Princes lors d’une soirée cauchemardesque qui restera dans les mémoires. Une sensation relayée par les journaux européens. Tour d’horizon.

Une déroute, un séisme, un fiasco, appelez cette élimination comme vous voulez. Mercredi soir, l’inconcevable a eu lieu au Parc des Princes. Après l’élimination en 2017 face au Barça au terme d’un match historique (autrement appelé “Remontada”), le PSG a de nouveau subi une immense désillusion. Pourtant, le Paris Saint-Germain avait 97% de chances de se qualifier. Le club de la capitale a écrit l’histoire à sa manière : être la première équipe de la compétition à se faire éliminer après s’être imposée (0-2) à l’extérieur à l'aller. Un "exploit" qui a fait les titres de l’ensemble de la presse européenne.

Aux mauvais souvenirs de 2017

"Encore pire". C’est avec le souvenir de 2017 que le quotidien L’Equipe titre sur l’élimination du PSG, privé de quarts de finale pour la troisième saison consécutive. "Deux ans après la remontada, l’impensable s’est à nouveau produit. Les Parisiens, malgré une confortable avance de deux buts, ont craqué cette fois au Parc des Princes." Un cruel dénouement illustré avec Marco Verratti au premier plan, prostré sur la pelouse du Parc, les yeux dans vide, pendant que Rashford, l’homme providentiel, et Lindelof se congratulent, tout heureux de cette qualification inespérée.

Evidemment, le son de cloche est tout autre outre-Manche. "Miracle à Paris" titre le Daily Telegraph accompagné d’un Marcus Rashford euphorique après son penalty qui a douché les espoirs parisiens mais qui a ravi les siens. "Rashford a marqué le but de la qualification dans un dernier sursaut lors d’un ahurissant comeback", se réjouit le quotidien anglais. L’attaquant a été le protagoniste de tous les hauts faits de ce match : au pressing sur Kehrer lorsque ce dernier commet l’erreur sur le premier but des Red Devils, auteur de la frappe mal repoussée par Buffon qui permet à Lukaku d’inscrire le deuxième but mancunien et le bourreau pour transformer le penalty dans le temps additionnel (90e+3). Son premier en compétition officielle.

La presse anglaise euphorique

De son côté, le Mirror fait dans le jeu de mots en titrant "Marc de triomphe" en rendant hommage au buteur anglais et d’évoquer l’obtention d’un penalty "controversé" obtenu grâce au VAR. Plus direct, le Star Sport n’y va pas de main morte en titrant “VAR VAR BOOM”, enchanté par le penalty tombé du ciel qui a permis à "Rash" and co de "sceller une nuit glorieuse pour les hommes d’Ole". Enfin, The Times, beaucoup moins conciliant voit même à travers cette qualification "le triomphe glorieux de United" en soulignant cette qualification historique par deux événements qui le sont tout autant : s’être qualifié à l’issue d’une défaite (0-2) au match aller et à l’issue d’une décision du VAR. A croire que l’Histoire était du côté de l’Angleterre mercredi soir.

De son côté, Mundo Deportivo ne réserve qu’un pied de page en évoquant la défaite d’un "PSG KO" debout par le prisme du penalty concédé dans les arrêts de jeu de la rencontre (90e+3) avec Kylian Mbappé, hagard, en guise d’illustration. Idem pour le quotidien Marca qui qualifie l’élimination du Paris Saint-Germain comme d’une véritable "bombe". Une dénomination habituelle pour qualifier l’irrationnel, alors que les Parisiens commencent à s’y habituer. Reste à savoir comment le PSG, une nouvelle fois, va pouvoir s’en relever.

La détresse des joueurs du PSG

La détresse des joueurs du PSGGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313