On ne connaît pas la réaction de Jean-Michel Aulas au coup de sifflet final de Chelsea-Arsenal (4-1), mais on peut facilement la deviner. Avec le sacre des Blues en Ligue Europa, mercredi soir, l'Olympique Lyonnais se qualifie directement pour la phase de groupes de la Ligue des champions.
Les Gones évitent donc le troisième tour de qualification (aller 6-7 août, retour 13 août), puis, éventuellement, les barrages (aller 20-21 août, retour 27-28 août). Une épine dans le pied en moins pour Sylvinho, le nouvel entraîneur lyonnais.

La préparation de l'OL sans embûche

Ligue des champions
Ce n'était pas leur finale : De Bruyne sorti sur K.-O., Thiago Silva 40 minutes et puis s'en va
29/05/2021 À 19:51
"On n'a pas le choix. La différence entre une qualification directe et des tours de qualification en Ligue des champions est immense", expliquait Aulas, mardi. "Donc on sera à fond derrière Chelsea. S’ils gagnent, on boira un verre à l'amitié de nos partenaires anglais. Si on va en tour préliminaire, on ira pour se qualifier", assurait-il alors. Le président de l'OL peut souffler, il s'évite deux tours de qualification à l'issue incertaine, puisque les Gones auraient pu y affronter tout d'abord le PSV Eindhoven puis, par exemple, le FC Porto.
"S'il faut passer par deux tours de qualification pour la Champions League, toute la préparation change", expliquait quant à lui Juninho, le directeur sportif de l'OL. Comme la saison passée, où il avait alors profité de la victoire de l'Atlético de Madrid face à l'OM (3-0), le club rhodanien se qualifie directement en Ligue des champions. Le malheur des uns fait parfois le bonheur des autres.
Ligue des champions
Paris aura droit à des retrouvailles pimentées face au Barça
14/12/2020 À 11:24
Ligue des champions
Les pronos de la semaine : l’Atlético va faire le boulot
08/12/2020 À 07:25