Jürgen Klopp n'a pas digéré l'attitude de Sergio Ramos lors de la dernière finale de la Ligue des champions, remportée par le Real Madrid face à Liverpool (3-1). "Je ne suis pas sûr que l'on revive une telle situation : un joueur met un coup de coude au gardien adverse, met au sol l'attaquant tel un catcheur… puis gagne le match" a notamment déclaré le coach des Reds, dans un entretien accordé au Telegraph, faisant référence à la blessure à l'épaule de Mohamed Salah et à la commotion cérébrale de Loris Karius, causées par Ramos.
Interrogé à Ann Arbor (Etats-Unis), en marge de l'International Champions Cup, Klopp a estimé que le comportement de Ramos avait été "impitoyable et brutal(...) si vous le regardez sans être pour le Real Madrid". Et il a peu apprécié les sorties du défenseur espagnol, après la rencontre : "Ramos a dit beaucoup de choses que je n'ai pas aimé : 'Que me reproche-t-on ? C'était normal…'"
Je ne pense pas que Mo (Salah) se serait toujours blessé dans cette situation, cette fois-ci c'était malchanceux
Ligue des champions
Karius a eu une commotion cérébrale pendant la finale
04/06/2018 À 20:56
Klopp a reconnu une part de mésaventure dans l'incident survenu avec Mohamed Salah : "Je ne pense pas que Mo (Salah) se serait toujours blessé dans cette situation, cette fois-ci c'était malchanceux." Mais l'entraîneur allemand a insisté sur le fait que le défenseur espagnol était souvent impliqué dans des décisions litigieuses, faisant référence à l'exclusion de Juan Cuadrado (Juventus), lors de la finale de la Ligue des champions 2017 (gagnée 4-1 par le Real), suite à un accrochage avec Ramos : "Il (Cuadrado) l'avait à peine touché et il en avait fait des tonnes".
Enfin, Klopp a plaidé pour l'assistance vidéo, considérant qu'elle aurait été utile sur le contact entre Ramos et Salah. "Dans cette situation, quelqu'un doit pouvoir mieux juger. Le VAR (video assistant refere - arbitre assistant vidéo) peut regarder à nouveau. Pas forcément pour donner un carton rouge, mais ne serait-ce que pour se demander ce qu'il s'est vraiment passé…" Restant ainsi évasif sur la décision qui lui paraissait légitime.

Mohamed Salah et Sergio Ramos lors de la finale de la Ligue des champions

Crédit: Eurosport

Ligue des champions
En pleurs, Salah est sorti blessé à l'épaule, Coupe du monde en suspens
26/05/2018 À 19:20
Ligue 1
Mbappé de retour à l'entraînement avec le PSG
11/08/2022 À 13:22