Getty Images

Schöne, Ziyech, Blind… L'Ajax, ce n'est pas qu'une classe biberon

Schöne, Ziyech, Blind… L'Ajax, ce n'est pas qu'une classe biberon

Le 15/04/2019 à 23:33Mis à jour Le 16/04/2019 à 15:29

LIGUE DES CHAMPIONS - Si la jeune génération de l'Ajax Amsterdam attire les louanges des quatre coins de l'Europe, elle ne doit pas masquer la qualité des cadres des Lanciers. De Lasse Schöne à Klaas-Jan Huntelaar en passant par Dusan Tadic, Hakim Ziyech et Daley Blind, les éléments plus expérimentés du club néerlandais apportent une très nette contribution à sa réussite actuelle.

C'est un club que l'on associe forcément, plus que les autres, à la jeunesse. A juste titre. Former, c'est le plus grand talent de l'Ajax Amsterdam. Le passé le prouve. Le présent le confirme. Frenkie de Jong, Matthijs de Ligt, David Neres, Kasper Dolberg, Noussair Mazraoui ou Donny van de Beek sont les meilleurs exemples actuels de la capacité exceptionnelle de l'institution néerlandaise à faire éclore des joueurs plus talentueux les uns que les autres. La nouveauté focalise toujours l'attention. Elle ne doit pas masquer le reste pour autant.

Les cadres ont toujours été essentiels dans les plus grandes périodes de l'Ajax. La génération actuelle a aussi ce point commun avec celle qui avait enchanté l'Europe en 1995. Pour que Clarence Seedorf, Edgar Davids ou Patrick Kluivert puissent briller de tout leur éclat, il fallait des tauliers comme Danny Blind ou Frank Rijkaard qui garantissent la solidité de l'édifice. L'Ajax de 2019 a aussi ses piliers. Certains attirent davantage les feux des projecteurs que les autres. Mais ils ont tous un rôle majeur dans la formidable épopée de la classe biberon néerlandaise.

Lasse Schöne

L'ancien, dans tous les sens du terme. Il est, à 32 ans, le deuxième joueur le plus âgé de l'effectif néerlandais derrière Klaas-Jan Huntelaar (35 ans) et celui qui évolue depuis le plus longtemps au club. Arrivé à Amsterdam en 2012, le Danois a su a toujours été un élément moteur de l'Ajax malgré la concurrence à son poste. S'il a essentiellement bâti sa réputation sur sa qualité exceptionnelle pour les coups de pied arrêtés, Lasse Schöne est surtout le taulier de cette équipe. Celui qui guide les jeunes et leur transmet son expérience, en plus d'être un garant de l'équilibre collectif sur le terrain.

Lasse Schöne lors de la rencontre Ajax-Juventus en 1/4 de finale de Ligue des champions

Lasse Schöne lors de la rencontre Ajax-Juventus en 1/4 de finale de Ligue des championsGetty Images

Hakim Ziyech

Il vient à peine d'avoir 26 ans, mais l'international marocain fait bien figure d'ancien aux côtés de nombreux de ses coéquipiers tout juste sortis de l'adolescence. Ziyech, c'est tout un roman. L'histoire d'un gamin qui avait pris un aller simple vers l'enfer de la délinquance pour finalement devenir l'un des artistes les plus remarquables du football européen, un gaucher génial qui empile les buts et les passes décisives comme on enfile des perles. Formé à Heerenveen et révélé à Twente, il n'a pas le parcours typique du joueur de l'Ajax. Cette expérience n'en est que plus profitable pour son club.

Dusan Tadic

Le temps s'est arrêté à Madrid. Pour une action éblouissante de Dusan Tadic, un enchaînement divin sous les yeux éberlués du public de Santiago-Bernabeu. Le Serbe y a joué le match de sa vie, donnant raison à l'Ajax d'être venue le chercher à Southampton après une expérience en demi-teinte en Premier League. Avec 32 buts et 20 passes décisives toutes compétitions confondues, il affiche des statistiques ahurissantes cette saison. À 30 ans, l'ancien stratège du FC Twente est au sommet de son art. Si cette jeune équipe de l'Ajax est brillante, c'est aussi parce que son vétéran serbe la sublime.

Dusan Tadic lors de Real Madrid-Ajax Amsterdam / Ligue des champions

Dusan Tadic lors de Real Madrid-Ajax Amsterdam / Ligue des championsGetty Images

Daley Blind

Il faut toujours un Blind pour encadrer une grande équipe de l'Ajax. Il y avait le père, Danny, pour guider la classe biberon de 1995. Il y a maintenant le fils, Daley. Rapatrié de Manchester UnitedJosé Mourinho ne comptait plus sur lui l'été dernier, l'international néerlandais forme une charnière complémentaire et efficace aux côtés de Matthijs de Ligt. À 29 ans, il porte non seulement l'ADN de l'Ajax en lui, mais il a aussi acquis l'expérience pour donner la pleine mesure de ses qualités. Le club néerlandais n'a pas eu peur de lui donner des responsabilités. Il ne peut que se réjouir du résultat.

Klaas-Jan Huntelaar

On ne le présente plus. Passé par le PSV, l'Ajax, le Real, Milan et Schalke, Klaas-Jan Huntelaar s'est fait un nom en Europe avant de revenir à Amsterdam, où il tient désormais un rôle de joker. Mais l'international néerlandais aux 76 sélections (et 42 buts) n'en demeure pas moins déterminant avec 19 réalisations au compteur toutes compétitions confondues cette saison. S'il n'est pas sorti du banc lors des deux matches face au Real et à l'aller contre la Juve, l'avant-centre de 35 ans reste un buteur redoutable à l'image de son triplé ce week-end face à l'Exclesior (6-2). Avec l'expérience en prime.

Vidéo - Pays-Bas - Le triplé d'Huntelaar porte l'Ajax contre l'Excelsior

00:44
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0