Getty Images

Karl-Heinz Rummenigge et Niko Kovac défendent le retour de la C1 en clair en Allemagne

Le Bayern favorable au retour de la C1 en clair en Allemagne
Par AFP

Le 13/02/2019 à 19:32Mis à jour Le 13/02/2019 à 19:43

LIGUE DES CHAMPIONS - "Au moins un match" en clair : Karl-Heinz Rummenigge, patron du Bayern Munich, et Niko Kovac, l'entraîneur du club, estiment que des rencontres de Ligue des champions devraient être diffusées à la télévision gratuite en Allemagne, et pas uniquement sur des chaînes payantes comme c'est le cas actuellement.

Karl-Heinz Rummenigge et Niko Kovac veulent défendre la visibilité de la Ligue des champions. Les deux hommes veulent voir "au moins un match en clair" de la plus grande compétition européenne diffusée en Allemagne. "Nous devons tout faire pour convaincre l'UEFA que lors de la prochaine période de commercialisation des droits de diffusion (2021-2024), au moins un match, idéalement de premier plan, soit visible sur la télévision gratuite en Allemagne", a expliqué le président du club bavarois, Karl-Heinz Rummenigge, dans un entretien mercredi au magazine Sport Bild.

Au nom d’une culture football différente

"Nous ne sommes pas en Angleterre, où les matches (de Ligue des champions) sont diffusés tous les ans exclusivement sur des chaines payantes, ou en Espagne", a averti le dirigeant du Bayern, relevant une "baisse d'audience de 85%" de la C1 en Allemagne. "Nous avons une culture du football différente et ça devrait être pris en considération", a-t-il estimé.

Une position partagée par l'entraîneur du club le plus titré d'Allemagne, Niko Kovac, mercredi lors d'une conférence de presse en amont du match de championnat face à Augsbourg : "Le sport devrait être accessible au plus grand nombre", a-t-il appuyé.

En 2017, la télévision publique allemande ZDF a perdu les droits de diffusion de la plus prestigieuse compétition du football européen à compter du début de la saison. Les droits de la Ligue des champions en Allemagne sont maintenant détenus en exclusivité par les groupes de télévision à péage Sky et DAZN jusqu'en 2021, pour un coût de 200 millions d'euros, selon la presse.

Niko Kovac

Niko KovacGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0