Getty Images

Le Real Madrid domine le Viktoria Plzen (2-1) sans briller

La victoire à défaut de la sérénité pour le Real

Le 23/10/2018 à 22:45Mis à jour Le 23/10/2018 à 23:24

LIGUE DES CHAMPIONS - Le Real Madrid n'a pas montré une grande sérénité mais il a assuré l'essentiel : une victoire et les trois points contre le Viktoria Plzen (2-1). Plutôt convaincants offensivement, les Merengue d'un Benzema buteur n'ont pas été autant à la fête de l'autre côté du terrain. Suffisant toutefois pour reprendre la tête du groupe G, à égalité avec l'AS Rome.

La Maison Blanche était de plus en plus proche de s'écrouler ces dernières semaines et ce soir, elle a été sauvée par deux de ses piliers. On a beaucoup parlé du départ de Cristiano Ronaldo cette semaine mais ce mardi soir, ce sont deux de ses ex-hommes de l'ombre favoris, Karim Benzema et Marcelo, qui ont brillé et apporté la lumière aux Merengue, que le Viktoria Plzen aura toutefois fait trembler (2-1).

Annoncé sur un siège éjectable, Julen Lopetegui avait opéré des choix défensifs forts (Raphael Varane et Thibault Courtois sur le banc, remplacés par Nacho et Keylor Navas), à quelques jours du Clasico, mais cela n'a pas franchement permis de rassurer une arrière-garde madrilène très friable ces dernières semaines. Heureusement, la modeste équipe du Viktoria Plzen n'a pas réussi à concrétiser ses occasions chaudes, et cela a donné au Real l'occasion de la punir.

Benzema ouvre son compteur en LDC

Ce fut le cas dès le début de rencontre, où après une grosse alerte de Petrzela côté gauche, Benzema a inscrit son 57e but en carrière en Ligue des champions de la tête, sur un centre d'un Lucas Vazquez aligné aujourd'hui arrière droit. Un grand bol d'air pour l'attaquant tricolore, qui retrouve le chemin des filets après 8 matches de disette toutes compétitions confondues et rentre un peu plus dans l'histoire de la Ligue des champions en en devenant le 4e meilleur buteur. Le triple champion d'Europe a évidemment dominé son homologue tchèque, se créant de nombreuses occasions (5e, 33e, 36e, 37e).

Mais l'équipe de Pavel Vrba est venue sans complexe, avec un Krmencik qui a pesé sur la défense adverse. Elle s'est d'ailleurs créé trois énormes occasions (29e, 44e, 51e), avant que Marcelo ne double la mise pour les locaux (2-1, 55e). Le deuxième but en deux matches pour le Brésilien depuis son retour, lui qui fait un bien fou aux Merengue. Après avoir vu son équipe manquer d'autres occasions d'alourdir la marque (61e, 64e, 69), il est malheureusement sorti blessé avant la fin du match suite à un gros tacle. Tout sauf un bon signe avant le déplacement du Real à Barcelone dimanche.

Mais les Madrilènes ont sécurisé l'essentiel ce mardi soir et prennent la première place de leur groupe. Surtout, ils retrouvent le goût de la victoire, après 3 défaites de suite en Liga et en coupe d'Europe. Il fallait bien ça avant d'enchaîner sur un des matches les plus importants de l'année.

0
0