Getty Images

Le Bayern Munich a muselé Liverpool à Anfield et a les cartes en main avant le retour

Le Bayern a muselé les Reds

Le 19/02/2019 à 23:00Mis à jour Le 19/02/2019 à 23:21

LIGUE DES CHAMPIONS - Le Bayern Munich est allé chercher un bon match nul (0-0) face à Liverpool, mardi à Anfield, en 8e de finale aller de la Ligue des champions. Les Reds n'ont pas réussi à faire plier l'arrière-garde bavaroise et ils vont désormais devoir se rendre à l'Allianz Arena sans la moindre marge de manoeuvre au retour.

Fort de ses dix succès lors de ses onze précédents matches à domicile toutes compétitions confondues (plus un nul), Liverpool espérait faire sauter le verrou du Bayern à Anfield, mardi lors d'un huitième de finale aller de la Ligue des champions très attendu. Mais il n'en a rien été. Le finaliste de l'édition 2018 n'a jamais trouvé la solution et doit se contenter d'un nul sans but et sans relief (0-0). Un résultat qui reflète assez bien ce match fermé et très tactique. Tout se jouera donc au match retour à l'Allianz Arena, le 13 mars prochain.

Les Reds, qui pouvaient finalement compter sur Firmino un temps incertain mais qui ont dû aligner Fabinho en défense centrale faute d'autre solution (van Dijk suspendu, Gomez blessé et Lovren en phase de reprise), ont fait preuve de bonne volonté. Mais ils n'ont jamais semblé en mesure de prendre véritablement le dessus.

Liverpool muet à Anfield, une rareté

On notera tout de même deux centres dangereux. Le premier repris par Salah du bout du pied (12e). Et le second conclu par une tête de Mané (85e). Mais à chaque fois, Neuer s'est interposé. Il permet au Bayern de devenir la deuxième équipe à ne pas concéder de but à Anfield cette saison, après Manchester City le 7 octobre dernier (0-0).

Les Allemands ont, eux aussi, tenté de passer sur les côtés. En s'appuyant sur Coman et Gnabry, leurs deux joueurs les plus remuants. Et c'est ainsi qu'ils ont obtenu leur meilleure situation. Matip, en voulant dégager un centre puissant de Gnabry dans les six mètres, a envoyé un missile sur Alisson, tout heureux de repousser miraculeusement ce ballon qui lui venait dessus (13e). On est passé près d'un but gag qui aurait pu sceller l'issue de cette rencontre indécise jusqu'au bout. Au moins, le suspense est préservé pour le match retour.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0