Getty Images

Ligue des champions : Manchester City arrache la victoire au finish contre Schalke 04

City, au finish

Le 20/02/2019 à 22:58Mis à jour Le 20/02/2019 à 23:56

LIGUE DES CHAMPIONS - Et à la fin de la course-poursuite, Manchester City a eu le dernier mot. Au terme d'un match spectaculaire, mercredi soir à Gelsenkirchen, les Citizens ont arraché la victoire sur la pelouse de Schalke 04 (2-3) en 8e de finale aller. Menés jusqu'à cinq minutes de la fin, les joueurs de Pep Guardiola ont fini par trouver la lumière grâce à Leroy Sané et Raheem Sterling.

Ce fut loin d’être évident mais les Citizens ont fait le plus dur. Les joueurs de Manchester City sont allés s’imposer sur le terrain de Schalke 04, mercredi soir en huitième de finale aller, au terme d’un match pour le moins étonnant (2-3). D’abord largement dominateurs, les hommes de Pep Guardiola ont ensuite curieusement craqué, concédé deux buts sur penalties et se sont retrouvés réduits à dix. Ils ont pourtant trouvé la force de renverser la situation dans les cinq dernières minutes, notamment grâce à Leroy Sané tout juste entré en jeu, et prennent une sérieuse option sur la qualification en quarts de finale. Les Allemands pourront se mordre les doigts.

Ce duel annoncé déséquilibré entre le leader de Premier League et l’actuel 14e de Bundesliga a démarré comme attendu. Les Citizens ont tout de suite mis le pied sur le ballon pour s’installer dans le camp adverse et mettre à mal la défense allemande. Ralf Fährmann, gardien des Königsblauen, a ainsi dû tacler devant Sergio Agüero (4e) puis détourner sa tête décroisée (7e) et bloquer la belle frappe de Kévin De Bruyne (16e). Le gardien s’est, en revanche, bien loupé en relançant au pied sur l’ancien Bordelais Salif Sané qui a été devancé dans sa surface par David Silva. L’Espagnol a pu tranquillement servir Agüero seul face au but pour l’ouverture du score (0-1, 18e).

Otamendi plombe les champions d’Angleterre

Menés au score et totalement baladés dans le jeu, les joueurs de Schalke n’ont fait que défendre pendant toute la première demi-heure. Ils ont pourtant fait preuve d’un joli réalisme en obtenant un penalty sur une de leurs très rares incursions dans le camp adverse après une frappe de Daniel Caligiuri déviée de la main par Nicolas Otamendi. Nabil Bentaleb a transformé la sanction et les Allemands ont égalisé (1-1, 38e).

Avec Fernandinho et Otamendi en charnière centrale et des côtés occupés par Laporte et Walker, la défense mancunienne s’est révélée très fébrile. Elle a même craqué de nouveau et concédé un second penalty quand Fernandinho a retenu Sané sur coup franc. Bentaleb ne s’est pas fait prier pour battre Ederson (2-1, 45e) et les Königsblauen pouvaient s’estimer très heureux à la pause.

Sané joue un sale tour à son club formateur

Sonnés, les Mancuniens ont perdu leurs repères offensifs et leur inspiration collective. Ils se sont surtout retrouvés à dix après l’expulsion d’Otamendi pour une faute grossière (68e). David Silva a dû céder sa place à Vincent Kompany pour éviter un naufrage et les chances des Citizens de revenir dans la partie semblaient alors très minces. Peu à l’aise techniquement, les joueurs de Schalke ont eu le tort de ne pas chercher à enfoncer le clou. Ils sont pourtant restés très prudents et les partenaires du remuant Bernardo Silva ont pu garder espoir.

Remplaçant au coup d’envoi mais entré en jeu en fin de match (79e), Leroy Sané s’est vite signalé en égalisant sur un superbe coup franc axial de 30 mètres (2-2, 85e). L’ancien de Schalke et ses coéquipiers auraient pu se contenter de ce score de parité mais ils ont continué d’attaquer et Raheem Sterling leur a finalement rendu l’avantage en profitant d’une erreur de Bastian Oczipka pour aller tromper le portier adverse (2-3, 90e).

Manchester City s’est offert un incroyable come-back pour mettre un pied en quart de finale et envoyé un message à la concurrence. Les hommes de Guardiola disposent d’énormes qualités techniques individuelles et collectives mais aussi de solides ressources mentales.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0