Getty Images

Ligue des champions : Manchester United finit deuxième du groupe H après sa défaite à Valence (2-1)

Les Red Devils ne méritaient pas mieux

Le 12/12/2018 à 22:51Mis à jour Le 12/12/2018 à 23:41

LIGUE DES CHAMPIONS - Manchester United n'est pas parvenu à arracher la première place du groupe H. Battus à Valence (2-1) mercredi, les Red Devils, déjà qualifiés, terminent finalement deuxièmes de leur poule. Valence disputera la Ligue Europa.

La Juventus Turin lui a fait un cadeau, mais Manchester United n'en a pas voulu. Décevants au Mestalla mercredi soir, les Red Devils se sont logiquement inclinés face au FC Valence (2-1), laissant passer leur chance de terminer premiers de leur groupe H, malgré la défaite turinoise à Berne (2-1). Les hommes de José Mourinho s'exposent à du lourd en huitièmes de finale, alors que ceux de Marcelino étaient déjà assurés d'être reversés en Ligue Europa.

Gagner en espérant un faux pas de la Juve : le topo était simple pour les Red Devils s'ils voulaient sortir premiers de leur poule. Mais Valence – pourtant assuré de terminer troisième avant la rencontre – a été seul à jouer le jeu. Et l'a gagné. D'une tête en fin de rencontre (2-1, 87e), Marcus Rashford a relancé un maigre suspense, qui aurait même pu être total si Juan Mata avait profité de l'offrande de Paul Pogba quelques minutes plus tard (90e). L'arbre qui aurait pu cacher la forêt. Car hormis ça, United n'a rien montré.

Jones dépassé, Lukaku en difficulté

Ce sont les hommes de Marcelino qui ont maîtrisé les débats du début à la fin, ou presque. Après un premier quart d'heure équilibré, Carlos Soler a sanctionné Phil Jones pour son mauvais dégagement, d'une belle frappe croisée (1-0, 17e). Puis le défenseur anglais a mis un gros coup de massue sur la tête de ses coéquipiers dès le retour des vestiaires, en taclant dans son propre but un ballon disputé par Michy Batshuayi (2-0, 47e).

La suite ? Quelques situations chaudes de plus pour Valence (63e, 74e), et de timides tentatives pour Manchester (75e, 80e), jusqu'à la réduction du score. Pas un match pour les attaquants des visiteurs, donc. Encore moins pour faire taire les critiques qui concernent Romelu Lukaku, jamais trouvé en bonne position mercredi soir. La suite du parcours mancunien s'annonce donc très compliquée étant donné la qualité des premiers de groupe. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir eu l'opportunité de prendre un chemin plus abordable.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0