Getty Images

Liverpool, le coup parfait

Liverpool, le coup parfait

Le 09/04/2019 à 22:52Mis à jour Le 09/04/2019 à 23:40

LIGUE DES CHAMPIONS - Le finaliste 2018 Liverpool a fait un premier pas vers la qualification en demi-finale en dominant à Anfield le FC Porto mardi (2-0). Rapidement en tête, les Reds ont dominé la rencontre, et n'auraient pu se faire des frayeurs que si le VAR avait été plus en faveur des Lusitaniens.

Liverpool n’a pas eu à forcer son talent. Ce mardi soir, dans le cadre des quarts de finale aller de la Ligue des champions, les Reds ont battu le FC Porto (2-0), à Anfield. Naby Keita (5e) puis Roberto Firmino (26e) ont fait la différence en tout début de rencontre. Les hommes de Jürgen Klopp prennent donc une belle option pour la qualification en demi-finales tandis que ceux de Sergio Conceição devront montrer un tout autre visage, à l’Estadio do Dragão, mercredi 17 à 21h.

La saison dernière, Liverpool avait éliminé le FC Porto au stade des huitièmes de finale de la Ligue des champions, grâce notamment à son 0-5 au Dragão. Cette fois, les Reds semblent avoir pris une belle option pour le dernier carré de la prestigieuse compétition contre ce même adversaire. D’autant plus que les hommes de Jürgen Klopp ont pris le match par le bon bout, ouvrant le score au bout de seulement cinq petites minutes de jeu. Naby Keita, pour son premier but avec Liverpool sur la scène européenne, a fait preuve de sang-froid pour reprendre du droit, à l’entrée de la surface, un bon service de Roberto Firmino et tromper Iker Casillas d’une frappe déviée (5e, 1-0).

Le finaliste malheureux de la dernière édition a pu démontrer, une nouvelle fois, de sa supériorité technique lorsque Mohamed Salah s’y est repris à deux fois avant de finalement buter sur le dernier rempart aux 176 matches de Ligue des champions. D’abord passeur, Roberto Firmino s’est ensuite mué en buteur. Seul aux six mètres, le numéro 9, trouvé sur un centre de Trent Alexander-Arnold, s’est contenté de pousser le ballon au fond du but vide (26e, 2-0), pour son 15e but de la saison toutes compétitions confondues.

Porto a laissé trop d'espaces

Complètement dépassés et auteurs de grosses largesses défensives, les Lusitaniens ont pourtant tenté un sursaut d’orgueil à la demi-heure de jeu. Moussa Marega, d’une frappe du gauche puis d’une reprise du droit, a buté sur un Alisson décisif (30e, 31e). Même si Liverpool a semblé laisser venir, les Dragons n’ont pas semblé en mesure de revenir et ont fait preuve de beaucoup trop d’imprécisions.

Alors que Sadio Mané a finalement été signalé hors-jeu après avoir pourtant inscrit le but du 3-0, Moussa Marega n’a guère pu en profiter, butant une nouvelle fois sur le portier liverpuldien (69e). S’il a beaucoup tenté, le Malien a fait preuve de beaucoup de maladresse avant de finalement apparaître émoussé, à l’image de ses coéquipiers, à force de courir après le cuir (58% de possession du ballon pour les Reds). Les visiteurs auraient pu obtenir un voire deux pénalties mais l'arbitre, après avoir fait appel au VAR pour deux mains dans la surface de réparation, dont une d'Alexander-Arnold (31e), n'a finalement rien sifflé.

Une nouvelle fois, le club de la Mersey, décidément intraitable face aux Dragons en Ligue des champions, avec ce septième match sans défaite, a su garder sa cage inviolée à domicile, sur la scène continentale. De bon augure avant un match retour où le FC Porto voudra croire en l’exploit et jouera donc crânement sa chance, devant son public, la semaine prochaine.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0