Getty Images

Liverpool s'impose face à Naples (1-0) et se qualifie pour les huitièmes de finale

Salah a porté Liverpool

Le 11/12/2018 à 23:08Mis à jour Le 11/12/2018 à 23:44

LIGUE DES CHAMPIONS - Le finaliste sortant reste en course. Liverpool s'est qualifié pour les huitièmes de finale mardi, en s'imposant à domicile face à Naples (1-0). Portés par un grand Salah, les Reds ont dominé, mais ils sont passés près de l'élimination en fin de match, sauvés par une parade d'Alisson face à Milik. Liverpool termine 2e de son groupe, derrière le PSG. Naples est reversé en C3.

Liverpool avait besoin d'une étincelle, et elle venue de Mohamed Salah. Auteur d'un petit exploit personnel pour inscrire l'unique but de la rencontre face à Naples (1-0) mardi soir, l'Egyptien a qualifié les Reds pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Le Pharaon a gagné le duel qu'il fallait face à Kalidou Koulibaly, pour confirmer au meilleur des moments qu'il était en train de retrouver son meilleur niveau. La formation de Jürgen Klopp termine deuxième du groupe C, celle de Carlo Ancelotti est reversée en Ligue Europa.

"Mo Salah" a gagné un seul duel face à Kalidou Koulibaly en première période. Celui qu'il fallait. Après avoir effacé grâce à son jeu de corps un Mario Rui bien naïf, l'Egyptien s'est joué du Sénégalais d'un délicieux crochet intérieur avant de sanctionner, dans un angle fermé, l'anticipation de David Opsina (1-0, 34e). Peu après la demi-heure de jeu, les Reds ont donc décroché une qualification virtuelle pour les huitièmes de finale, qu'ils n'ont plus jamais lâchée. Avant cela, le puissant défenseur napolitain gagnait pourtant son duel face au gaucher, grâce à son excellente lecture des trajectoires et sa solidité dans les duels.

Devant une formation italienne dépassée par les événements et incapable de ressortir proprement le ballon, l'ancien joueur de la Roma n'a pas seulement inscrit son 35e but sur ses 38 derniers matchs à Anfield. Il est également passé proche du doublé (74e) avant d'offrir d'innombrables balles de but à ses coéquipiers en se retrouvant presque systématiquement à la dernière ou avant-dernière passe (77e, 87e, 94e). De quoi confirmer une montée en puissance dont Bournemouth avait fait les frais samedi (0-4).

Le Napoli éliminé sur sa seule défaite

Lorsqu'Alisson Becker s'est imposé sur une frappe d'Arkadiusz Milik à bout portant dans les derniers instants (92e), Salah a certainement transpiré comme tous les Reds. Mais, après une première partie de saison parfois difficile, le gaucher a permis aux siens d'écrire un nouveau joli chapitre dans leur riche histoire en C1. Tout le contraire de Naples, pas au niveau ce soir malgré une entame de match intéressante. Marek Hamsik et les siens prennent la porte à cause de leur unique défaite dans cette phase de poules… tandis que Liverpool passe malgré trois revers.

Jordan Henderson (Liverpool) à l'issue du succès décisif des Reds face au Napoli (1-0)

Jordan Henderson (Liverpool) à l'issue du succès décisif des Reds face au Napoli (1-0)Getty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0