Tout roule pour Manchester City, qui enchaîne un onzième match sans défaite, toutes compétitions confondues, et une nouvelle balade, cette fois face au Shakhtar Donetsk (6-0). Une victoire sur un score fleuve qui ne souffre d'aucune contestation tant les hommes de Pep Guardiola n'ont jamais tremblé face à des Ukrainiens dépassés et dans l'incapacité de répondre à la facilité déconcertante dont le club anglais a fait preuve. Gabriel Jesus s'est distingué par un triplé.
Aussi étonnant que cela puisse paraître au moment d'évoquer une équipe aussi irrésistible, Manchester City était enlisé dans une drôle de série en Ligue des Champions. A l'Etihad Stadium, les Citizens venaient d'enchaîner trois défaites à cheval sur deux saisons, la dernière remontant au succès surprenant de Lyon. Mais, face au Shakhtar Donetsk, les Anglais ont mis fin à cette anomalie à la faveur d'une partition récitée à la note près. Dominateurs dans absolument tous les compartiments du jeu, ils ont tout simplement fait subir leur loi devant un public encore bien timide.
Premier League
Man City se balade et tient le rythme de Chelsea
23/10/2021 À 18:28

Raheem Sterling

Crédit: Getty Images

La promenade avant le choc

Après l'ouverture du score signée David Silva, parfaitement servi par Riyad Mahrez (1-0, 13e), les Citizens ont même reçu un coup de pouce de l'arbitre alors qu'ils n'en avaient pas besoin. Car si Raheem Sterling s'est effondré dans la surface, c'est parce qu'il a tapé dans la pelouse. Qu'importe, le penalty, transformé par Gabriel Jesus (2-0, 24e), a validé un peu plus la domination de City alors que le Brésilien a croqué la feuille avant de s'offrir un doublé suite à un penalty cette fois indiscutable (4-0, 72e) puis un triplé grâce à un lob lucide (6-0, 90e+1). Entre les deux, Sterling (3-0, 49e) et Mahrez (5-0, 84e) ont validé leur performance en ouvrant leur compteur sur la scène européenne.
Grâce à ce large succès, Manchester City a neuf orteils en huitièmes de finale puisque Hoffenheim, qui a arraché le nul sur la pelouse de l'Olympique Lyonnais (2-2), n'est pas encore mathématiquement éliminé. Et, non content de prolonger son invincibilité et d'affirmer toujours plus sa puissance offensive, le leader de la Premier League a parfaitement révisé ses gammes avant le choc face à Manchester United. Tout sourire sur son banc, Pep Guadiola s'est même permis de reposer ses cadres avant cette échéance importante.
Ligue des champions
Karim Benzema marque encore les esprits… et avoue : "Le Ballon d'Or, c'est une source de motivation"
19/10/2021 À 22:23
Ligue des champions
Un grand Vinicius, un Benzema efficace : le Real déroule
19/10/2021 À 20:53