Getty Images

Les notes de l'OL : Dubois et Denayer pompiers de service, Depay intermittent du spectacle

Les notes de l'OL : Dubois et Denayer pompiers de service, Depay intermittent du spectacle

Le 20/02/2019 à 00:07Mis à jour Le 20/02/2019 à 10:07

LIGUE DES CHAMPIONS – Si l’OL a su garder sa cage inviolée mardi soir face au Barça (0-0), en 8e de finale aller, il le doit à une défense où Léo Dubois et Jason Denayer ont été impeccables. Au milieu, Tanguy Ndombélé a fait montre d’une certaine classe tandis que Memphis Depay, attendu comme le détonateur de son équipe, a déçu. Nos notes de Lyon.

De notre envoyé spécial au Groupama Stadium,

Anthony Lopes : 7

J’ai aimé : A peu près tout. Pas si sollicité en première période, il a su jaillir parfaitement sur Dembélé (19e) avant de calmer la bande à Messi en l’espace de dix minutes (64e, 74e, 76e). Le tout avant de s’offrir une parade spectaculaire sur Busquets (86e).

Je n’ai pas aimé : RAS.

En bref : A répondu présent quand Lyon en avait le plus besoin.

Léo Dubois : 7,5

J’ai aimé : Sa deuxième période héroïque et tellement juste défensivement. Il revient d’abord parfaitement dans les pieds de Suarez (63e) avant de revenir magnifiquement sur Lionel Messi lancé face au but (78e). Tactiquement très au point et une défense systématiquement debout.

Je n’ai pas aimé : Sa première période moins avantageuse, face à la vitesse d’Ousmane Dembélé (19e) ou avec des centres ratés (25e, 42e) alors que c’est un de ses points forts.

En bref : Le symbole de la résilience et de la résistance lyonnaise.

Vidéo - Dubois, le symbole de la résilience lyonnaise qui s’est ouvert les portes des Bleus

02:36

Marcelo : 6

J’ai aimé : Son duel tout en testostérone face à Luis Suarez. Il a su rester concentré comme face à Messi (29e) et a même été parfois brillant dans la relance comme sur cette transversale pour Memphis (43e).

Je n’ai pas aimé : Son intervention dangereuse face à Suarez (59e) puis sa glissade face à l’Uruguayen qui aurait pu coûter cher (75e).

En bref : Solide capitaine.

Jason Denayer : 7,5

J’ai aimé : Par où commencer ? Son sens de l’anticipation et de la couverture ont été terriblement précieux (14e, 26, 46e) et sa capacité à jaillir au moment opportun a longtemps protégé la cage de Lopes (34e, 44e, 45+1e). Si Suarez a eu autant de mal au début, c’est aussi parce que Denayer a été dominant tactiquement.

Je n’ai pas aimé : Son seul raté a abouti à une grosse occasion pour Suarez (62e).

En bref : Le cerveau défensif de cette formation lyonnaise.

Ferland Mendy : 6

J’ai aimé : Touché lors de l'échauffement, il a quand même eu les cannes nécessaires pour prendre son couloir et parfois prendre le dessus comme face à Sergi Roberto (25e). Appliqué et sérieux derrière.

Je n’ai pas aimé : Ses prises de risque inutiles qui ont failli couté très cher à l’OL (77e, 83e). Moins flamboyant offensivement que d’habitude.

En bref : N’a pas brillé autant qu’il aurait pu face à un club qui lorgne sur lui.

Tanguy Ndombélé : 6,5

J’ai aimé : Ses coups de rein et autres contrôles orientés. Quel joueur quand il joue ainsi. Sa capacité à éliminer en un contre un et ses ouvertures ont fait de lui l’homme fort du milieu de terrain pendant près d’une heure. A su ajouter quelques gestes défensifs à bon escient pour compléter le tout (30e).

Je n’ai pas aimé : Sa prise de risque qui a parfois mis en danger l’équilibre de l’équipe (41e) ainsi que son déclin physique assez prononcé en deuxième période.

En bref : Le box-to-box dans toute sa modernité.

Remplacé par Pape Cheick Diop après une ovation méritée (84e).

Leo Messi (Barcelone) au duel avec Tanguy Ndombele (Lyon)

Leo Messi (Barcelone) au duel avec Tanguy Ndombele (Lyon)Getty Images

Houssem Aouar : 5

J’ai aimé : Sa volonté de rendre le ballon propre à ses coéquipiers grâce à sa justesse technique. Il signe une belle frappe en début de match (4e) mais a su aussi se montrer précieux défensivement comme face à Messi (60e).

Je n’ai pas aimé : Sa perte de balle (3e) initiale qui entraîne un coup franc de Messi et son carton jaune. Tiraillé entre l’envie de jouer devant et la nécessité de ne pas trop se projeter, on l’a finalement peu vu là où il brille : à la création.

En bref : On l’aime quand il a ses habits de lumière mais ce soir c’était bleu de chauffe pour lui.

Bertrand Traoré : 4,5

J’ai aimé : Pas à son aise quand il s’agit de défendre, il a eu le mérite de le faire un peu plus qu’à l’accoutumée, à l’image de son retour sur Dembélé (55e). Sa capacité à contrer a parfois servi l’OL pour se sortir du pressing barcelonais.

Je n’ai pas aimé : Très discret dans le secteur offensif, il n’a jamais réellement pris le dessus sur Jordi Alba.

En bref : Trop neutre quand on connaît son profil de feu-follet.

Remplacé par Lucas Tousart (68e) auteur d’une perte de balle qui aurait pu coûter cher (89e).

Memphis Depay : 4

J’ai aimé : Ses quelques coups d’éclat comme sa frappe (52e) après un mouvement où il aura participé, son raid mettant Ter Stegen au travail (60e) ou sa passe en profondeur pour Dembélé (62e).

Je n’ai pas aimé : En l’absence de Fekir, il devait être le phare offensif de l’OL. Il a surtout manqué de justesse technique (19e, 28e, 37e) et n’a jamais réellement créé de différences (43e) dans son rôle de meneur de jeu. Des coups de pied arrêtés pas suffisamment précis par ailleurs.

En bref : Ce n’est pas sur ce match qu’il prouvera être un top joueur comme il le clame souvent.

Vidéo - Depay, ça commence à poser problème

02:23

Martin Terrier : 5,5

J’ai aimé : Sa frappe surpuissante déviée par Ter Stegen sur sa barre (9e) évidemment. Pas intimidé par l’événement, il s’est parfaitement adapté à l’intensité du match. C’est encore lui qui est à la conclusion du plus beau mouvement offensif lyonnais (45e) après une bonne combinaison en une touche avec Dembélé.

Je n’ai pas aimé : A baissé de pied physiquement en deuxième période mais a également connu quelques scories techniques (30e).

En bref : Il aurait pu être le héros inattendu, il reste finalement un solide back-up.

Remplacé par Maxwel Cornet (75e) entré dans le temps faible de l’OL.

Moussa Dembélé : 5

J’ai aimé : Son jeu en déviation qui a permis à l’OL de se créer quelques situations chaudes (9e, 45e). Dos au but et dans le duel, il a fait du bien à l’attaque lyonnaise et a su mettre à mal la charnière Piqué-Lenglet.

Je n’ai pas aimé : Il a deux balles de but, ou presque, et n’en conclut aucune. Un peu lent sur sa première occasion (30e) et peut-être trop gourmand après le caviar de Depay (62e).

En bref : Un vrai avant-centre. La réussite en moins.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0