Getty Images

Quatre géants et deux coriaces : Les adversaires potentiels de l'OL en 8e de finale

Quatre géants et deux coriaces : l'OL aura forcément du lourd

Le 13/12/2018 à 00:09Mis à jour Le 13/12/2018 à 00:16

LIGUE DES CHAMPIONS - Deuxième de son groupe et qualifié pour les huitièmes de finale après son nul face au Shakhtar Donetsk (1-1), l'Olympique Lyonnais peut d'ores et déjà se préparer à affronter un adversaire prestigieux. Parmi les six adversaires potentiels de l'OL, il y a les quatre premiers clubs au classement de l'UEFA. Et les deux autres sont loin d'être des cadeaux…

Real Madrid (ESP)

  • Classement UEFA : 1er

Le triple champion d'Europe en titre a bouclé péniblement sa phase de poules avec une humiliation subie à domicile face au CSKA Moscou (0-3). Son début de saison est loin d'être convaincant. Mais c'était aussi, dans une moindre mesure, le cas l'an passé et cela n'avait pas empêché la Maison Blanche de terrasser le PSG en février sur la route de son 13e titre européen. Toutefois, le Real n'a plus Cristiano Ronaldo et cela change quand même beaucoup de choses. L'OL avait par ailleurs déjà réussi l'exploit de sortir le club merengue de la Ligue des champions. C'était en 8e de finale de l'édition 2009-10 (1-0, 1-1).

Gareth Bale lors de la rencontre Huesca-Real Madrid / Liga

Gareth Bale lors de la rencontre Huesca-Real Madrid / LigaGetty Images

FC Bayern Munich (ALL)

  • Classement UEFA : 2e

Le club bavarois a parfois tremblé, mais il a fini par assurer sa première place en décrochant un nul à Amsterdam contre l'Ajax (3-3). C'était poussif, à l'image de son début de saison. Mais le FCB est une valeur sûre du continent. Cinq fois champion d'Europe, le vainqueur de l'épreuve en 2013 est le club le plus régulier en C1 avec le Real, le Barça et la Juve ces dernières saisons. Il avait aussi sorti l'OL en demi-finale lors de la campagne historique des Gones en 2009-10 (1-0, 0-3).

Bundesliga 2018: FC BAyern München gewinnt gegen 1. FCN

Bundesliga 2018: FC BAyern München gewinnt gegen 1. FCNGetty Images

FC Barcelone (ESP)

  • Classement UEFA : 3e

Depuis son dernier titre de champion d'Europe en 2015, le Barça a été éliminé trois fois consécutivement en quarts de finale et espère enfin franchir à nouveau ce cap cette saison. Emmené par Lionel Messi, le club blaugrana, leader de Liga, a signé une campagne de qualifications convaincante en prenant 14 points sur 18 possibles. A l'image de son génie argentin, deuxième au classement des buteurs de cette phase de poules avec 6 réalisations.

Luis Suarez (FC Barcelone), double buteur contre le Rayo Vallecano en Liga

Luis Suarez (FC Barcelone), double buteur contre le Rayo Vallecano en LigaGetty Images

Juventus Turin (ITA)

  • Classement UEFA : 4e

Un mauvais souvenir pour les clubs français en général sur la scène européenne. L'OL n'échappe pas à la règle, puisqu'il a subi la loi de la Vieille Dale en quart de finale de la Ligue Europa en 2014 (2-1, 0-1). Le club turinois n'a pas été forcément brillant en phase de poules en concédant deux défaites, mais il a lui aussi l'habitude de monter en puissance à l'approche de printemps. Et avec l'arrivée de Cristiano Ronaldo l'été dernier, le club piémontais, déjà très régulier ces dernières saisons en Ligue des champions, semble encore mieux armé pour prétendre au titre.

Ronaldo, Bonucci - Juventus-SPAL - Serie A 2018/2019 - Getty Images

Ronaldo, Bonucci - Juventus-SPAL - Serie A 2018/2019 - Getty ImagesGetty Images

FC Porto (POR)

  • Classement UEFA : 9e

Forcément, derrière les quatre premiers au classement de l'UEFA, le FC Porto fait fatalement figure de "bon tirage" éventuel pour l'OL. Mais c'est justement ce qui le rend encore plus dangereux. Le FCP a réalisé une phase de poules remarquable avec cinq victoires et un nul en six matches et pas moins de 15 buts inscrits. Il est aussi leader du championnat portugais et la réputation de double vainqueur de la C1 (1987, 2004) n'est plus à faire en Europe.

Eder Militao (C) celebrates with teammates after scoring a goal during the UEFA Champions League group D football match between Porto and Schalke 04 at the Dragao stadium in Porto on November 28, 2018.

Eder Militao (C) celebrates with teammates after scoring a goal during the UEFA Champions League group D football match between Porto and Schalke 04 at the Dragao stadium in Porto on November 28, 2018.Eurosport

Borussia Dortmund (ALL)

  • Classement UEFA : 11e

L'une des équipes en vogue de ce début de saison. Leader éclatant de Bundesliga, le Borussia Dortmund a réussi le tour de force de terminer en tête de son groupe de Ligue des champions malgré la présence de l'Atlético Madrid, l'une des équipes les plus régulières dans cette compétition depuis qu'elle est dirigée par Diego Simeone. Avec à la clé une victoire écrasante face aux Colchoneros (4-0) en octobre. Sur le papier, ce n'est pas forcément un mauvais tirage. Sur le terrain, cela ressemble à tout sauf à un cadeau.

Axel Witsel, Jadon Sancho, Christian Pulisic und Marco Reus von Borussia Dortmund

Axel Witsel, Jadon Sancho, Christian Pulisic und Marco Reus von Borussia DortmundImago

0
0