Getty Images

Le roi Ronaldo l'a fait

Le roi Ronaldo l'a fait

Le 12/03/2019 à 22:49Mis à jour Le 12/03/2019 à 23:54

LIGUE DES CHAMPIONS – Avec un triplé de Cristiano Ronaldo, la Juventus a éliminé l'Atlético Madrid (3-0) en 8es de finale de la Ligue des champions. D'une intensité impressionnante dès les premières minutes, la Juve a réussi à inverser la tendance pour effacer la défaite du match aller (2-0). Mais cet exploit est surtout signé CR7.

Cristiano Ronaldo l'avait promis. Et Cristiano Ronaldo l'a fait ! Auteur d'un triplé (27e, 48e, 86e), l'attaquant de la Juventus a entraîné toute son équipe derrière lui pour remonter les deux buts de retard encaissés au match aller pour qualifier la Vieille Dame en quarts de finale de la Ligue des champions. Totalement dépassés par l'envie turinoise, les Colchoneros ont montré un visage méconnu jusqu'alors et quittent la compétition la tête basse.

"Préparez-vous pour le come-back, nous allons vivre une soirée spéciale, aussi bien sur le terrain que dans les tribunes !" A la veille de ce huitième de finale retour, peu pensaient la Juventus capable de réaliser les paroles de Cristiano Ronaldo en remontant les deux buts qui les séparaient de l'Atlético Madrid. Pour une simple raison : l'équipe de Diego Simeone est l'une des – si ce n'est la- toutes meilleures défenses du Vieux Continent. Restant sur 5 matches consécutifs sans encaisser le moindre but et rassurés par le match aller, les Colchoneros se sont finalement effondrés face à une Juventus Turin totalement transcendée par l'abnégation d'un seul homme : Cristiano Ronaldo.

Le festival de CR7

La Vieille Dame avait une revanche à prendre, et elle l'a fait avec classe. Poussé par ses supporters en ébullition, donnant de la voix pendant plus du 90 minutes, le leader de Serie A a pris son adversaire à la gorge dès le coup d'envoi du match. D'abord par l'intermédiaire de Chiellini, qui pensait avoir ouvert le score avant de voir son but annulé pour une faute de Cristiano Ronaldo sur Jan Oblak (4e). Dépité par son erreur, l'attaquant portugais n'a pas tardé à se faire pardonner.

Cristiano Ronaldo célèbre son but face à l'Atlético Madrid

Cristiano Ronaldo célèbre son but face à l'Atlético MadridGetty Images

A la suite d'un superbe centre de Bernardeschi, Ronaldo a fait parler une première fois son exceptionnelle détente pour sauter par dessus Juanfran et fusiller les filets d'une tête imparable (27e). Continuant de mettre une pression quasiment insoutenable pour tout club ne s'appelant pas l'Atlético Madrid, la Juventus réalise une première période quasi-parfaite. Avant un retour des vestiaires… canon ! Sur un nouveau boulet de la tête à la suite d'un centre de Cancelo (48e), Ronaldo allait offrir aux 41.000 supporters du Juventus Stadium une fin de match que seule la Ligue des champions peut procurer.

Coup de grâce

Loin de vouloir attendre patiemment les prolongations, la Vieille Dame a continué de pousser pour s'offrir le scalp de Colchoneros incapables de cadrer la moindre frappe. Sur une dernière incursion de Bernardeschi, l'ailier italien a obtenu un penalty après s'être fait accrocher par Correa. Penalty évidemment transformé d'un contre-pied parfait par Ronaldo (86e), marquant son 124e but en Ligue des champions et validant son 8e triplé dans la compétition.

La victoire est belle. D'autant plus qu'avant ce match retour, la Juventus Turin ne s'était jamais qualifiée au terme d'une confrontation à élimination directe de Ligue des champions après avoir perdu 0-2 à l'aller, ce qui lui est déjà arrivé cinq fois. "C'est pour ça que la Juve m'a recruté", déclarait tout simplement Ronaldo à l'issue de sa "remontada" à lui tout seul. Arrivé cet été en provenance du Real Madrid contre 110 millions d'euros et pointé du doigt pour son unique but en phase de poule, Cristiano Ronaldo a fait taire tous ses détracteurs en éliminant l'Atlético au stade des huitièmes de finale d'une compétition européenne pour la première fois depuis 6 ans. La Juventus rejoint Tottenham, l'Ajax Amsterdam, Manchester United, Manchester City et le FC Porto pour continuer de rêver. Car Ronaldo a prévenu : "on ne pense pas encore à la finale, on va y arriver étape par étape".

Cristiano Ronaldo (Juventus Turin)

Cristiano Ronaldo (Juventus Turin)Getty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0