Getty Images

Dybala sort la Juve d'un mauvais pas

Dybala sort la Juve d'un mauvais pas

Le 22/10/2019 à 22:47Mis à jour Le 22/10/2019 à 23:35

LIGUE DES CHAMPIONS - Menée au score jusqu'à la 77e, la Juventus Turin a finalement renversé le Lokomotiv Moscou (2-1), grâce à un doublé de Paulo Dybala en deux minutes. Avec sept points, les champions d'Italie partagent la tête du groupe avec l'Atlético Madrid et prennent quatre points d'avance sur Moscou.

La Juve peut remercier Paulo Dybala. En total manque de réussite et menée au score sur la seule véritatable occasion moscovite, la Vieille Dame s’en est remis à un doublé de son prodige argentin en moins de deux minutes pour renverser le Lokomotiv Moscou (2-1). Alors qu'elle aurait pu devenir la première équipe russe de l'histoire à faire tomber la Juventus, la formation de Yuri Senin voit la qualification s'éloigner et laisse les coéquipiers de Cristiano Ronaldo en tête du Groupe D, accompagnés de l'Atlético Madrid.

Débutée le couteau entre les dents par les hommes de Maurizio Sarri, la rencontre la Juventus Turin et le Lokomotiv Moscou aurait pu tourner au pugilat. A l’image d'un trio Matuidi - Pjanic - Khedira intenable au milieu de terrain, la Vieille Dame a enchaîné les occasions, portant son nombre de tirs à 10 en moins de 30 minutes. Mais il manquait à la Juve ce petit brin de réussite, si important en Ligue des champions.

Dybala - Juventus-Lokomotiv Mosca - Champions League 2019/2020 - Getty Images

Dybala - Juventus-Lokomotiv Mosca - Champions League 2019/2020 - Getty ImagesGetty Images

Et ce qui devait arriver arriva. D’un long dégagement, Guilherme a surpris toute la défense turinoise, et notamment Bonucci, passé complètement à côté d’un ballon s’échouant dans les pieds de Joao Mario. Alors que Szczesny remportait son duel face à l’ailier portugais, Miranchuk, laissé complètement seul, fusillait le but vide de la Vieille Dame pour donner l’avantage au Lokomotiv (30e)… et marquer pour la toute première fois en compétition européenne.

Dybala, sauve la Vieille Dame

Une défense de fer et un réalisme poussé à l’extrême : le Lokomotiv Moscou pensait avoir trouvé la solution pour devenir le premier club russe à faire tomber la grande Juventus. Après l’entrée de Gonzalo Higuain (48e), les Turinois ont semblé ne pas y arriver. Après deux coups francs à bout portant de Cristiano Ronaldo, les Turinois ont même semblé abdiquer. L’attaquant portugais, qui aurait pu entrer un peu plus dans l’histoire en devenant le premier joueur à marquer contre 34 équipes en Ligue des champions, a tout essayé.

C’est alors que deux éclairs ont frappé la pelouse de l’Allianz Stadium. Parfaitement décalé par Cuadrado à l’entrée de la surface, Paulo Dybala décochait une enroulée imparable laissant Guilherme sans aucune solution (77e). Puis, deux minutes plus tard, le petit attaquant argentin récupérait une frappe d’Alex Sandro mal repoussée pour renverser une équipe du Lokomotiv complètement sous le choc. Et comme pour remercier son gamin de 25 ans, Maurizio Sarri décidait de le remplacer dans la foulée. Pour lui offrir une ovation… amplement méritée.

Dybala

DybalaGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0