Getty Images

Embrouille entre joueurs et supporters après la qualif' : la soirée surréaliste qui a tout lancé

Embrouille entre joueurs et supporters après la qualif' : la soirée surréaliste qui a tout lancé

Le 10/12/2019 à 23:23Mis à jour Le 12/12/2019 à 21:48

LIGUE DES CHAMPIONS – Scène ô combien étrange ce mardi au Groupama Stadium. Tout juste qualifiés pour les 8es de finale après leur nul face à Leipzig (2-2), les joueurs de l’OL ont eu maille à partir avec un supporter arrivé aux abords de la pelouse. Celui-ci tenait un étandard représentant une tête d'âne et la mention suivante : "Marcelo Dégage".

Si vous pensiez qu’une qualification miraculeuse en 8es de finale suffisait à régler tous les problèmes d’un club, détrompez-vous. L’OL en a apporté la preuve éclatante ce mardi. Juste après le coup de sifflet final envoyant le club rhodanien en 8es de finale de manière un peu miraculeuse face à Leipzig (2-2), les joueurs lyonnais ont eu une altercation assez nette avec des supporters venus de la tribune des Bad Gones.

La cause ? L’arrivée au bord de la pelouse d’un individu affichant fièrement un étendard représentant une tête d'âne et comportant un message explicite : "Marcelo dégage". A la vue de celui-ci, Memphis Depay s’est rué vers le bord du terrain pour aller l'arracher, sans y parvenir. Avant que d’autres supporters ne pénètrent sur la pelouse pour s’expliquer de vive voix avec tous les autres joueurs lyonnais ayant suivi leur capitaine.

Pris en grippe par la tribune phare du Groupama Stadium, le Brésilien est, depuis de longues semaines, la cible d'attaques de la part d'une frange des fans lyonnais. Solidaires, les joueurs lyonnais avaient donc décidé de ne pas aller saluer la tribune après le coup de sifflet final. C'est à ce moment-là que certains "supporters" sont parvenus à franchir les barrières de sécurité pour montrer leur mécontentement. Parmi eux, celui qui portait un étendard anti-Marcelo, pris en chasse par Depay.

Houssem Aouar et Anthony Lopes ont alors longuement échangé avec les supporters incriminés, tandis que Marcelo se prenait le bec avec Rafael notamment. Interrogé au micro de RMC Sport 1, le gardien rhodanien n’en a pas trop dit. "Je n’ai pas besoin d’en dire plus. Il s’est passé certaines choses, à nous de les régler en interne. Il y a des choses qui restent entre nous. On va essayer de trouver une solution. Non, la qualification n’est pas gâchée, on aurait aimé partager ça dans d’autres circonstances", a-t-il confié. Était-il possible de faire pire comme première image post-qualification ? Pas sûr...

Vidéo - "La qualif de l'OL est un hold-up : de tous les qualifiés, Lyon est de loin le plus faible"

01:52
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0