Getty Images

Le Barça, Liverpool et Naples voyagent bien, l'Inter relance tout

Le Barça, Liverpool et Naples voyagent bien, l'Inter relance tout
Par Eurosport

Le 23/10/2019 à 22:55Mis à jour Le 23/10/2019 à 23:29

LIGUE DES CHAMPIONS - Dans le groupe F, pendant que le Barça prenait seul la tête grâce à son succès sur le terrain du Slavia Prague (1-2), l'Inter Milan a tout relancé en dominant le Borussia Dortmund mercredi soir (2-0). Dans le groupe E, le tenant du titre Liverpool s'est facilement imposé à Genk (1-4) et Naples a consolidé sa première place en allant gagner à Slazbourg (2-3).

GROUPE F

Slavia Prague (RTC) - FC Barcelone (ESP) : 1-2

Le Slavia peut s’en mordre les doigts. Dominateurs toute la rencontre, les hommes de Jindrich Trpisovsky se sont heurtés au réalisme et à la chance d’un FC Barcelone bien heureux de rentrer de Prague en étant seul en tête du groupe F. Lionel Messi a ouvert le score dès le coup d’envoi (3e) tandis que Boril a égalisé d’une lourde frappe du droit (50e). Mais le malheureux Olayinka a marqué contre son camp pour redonner l’avantage aux leaders de la Liga (57e), mettant un grand frein aux rêves de qualification des siens.

Que ferait le FC Barcelone sans son éternel capitaine ? Ce mercredi soir, en tout cas, vraiment pas grand-chose. Lionel Messi s’est une nouvelle fois mué en sauveur des Blaugrana. D’une récupération haute, le feu follet argentin s’est appuyé sur Arthur avant d’ouvrir le score d’un parfait plat du pied ne laissant aucune chance à Kolar (3e). Et quoi de mieux que d’écrire une nouvelle ligne à sa longue histoire en devenant le premier joueur à marquer lors de quinze saisons consécutives en Ligue des champions ? Peut-être égaler Cristiano Ronaldo et Raul en faisant du Slavia Prague la 33e équipe à subir ses majestueux coups de pattes dans la compétition reine ? Lui a fait d’une pierre deux coups.

Mais alors que l’on pensait le FC Barcelone parti pour rouler sur la formation tchèque, les Catalans sont peu à peu devenus des caricatures d’eux-mêmes, comme cela leur arrive de plus en plus souvent. Perdant des ballons anodins et déconcentrés en défense, ils se sont exposés aux contres. Et à ce petit jeu-là, les hommes de Jindrich Trpisovsky ne sont pas les moins mauvais. Ter Stegen peut en témoigner. Auteur de six parades de grande classe, le gardien allemand a complètement sauvé le match des siens en permettant au FC Barcelone de faire seul la course en tête du groupe, avec trois points d’avance sur l’Inter Milan et le Borussia Dortmund.

Inter Milan (ITA) - Borussia Dortmund (ALL) : 2-0

En difficulté dans le groupe F - troisième avec un seul point en deux rencontres - l'Inter savait que sa confrontation contre le Borussia Dortmund allait conditionner la suite de son aventure dans la compétition. Et les Nerazzuri n'ont pas laissé passer l'occasion de remettre les pendules à l'heure en s'imposant de manière convaincante face au BVB (2-0). Les Allemands, amorphes, n'ont jamais paru en mesure de changer le cours d'un match maîtrisé par les hommes d'Antonio Conte, auteurs d'un match plein.

Dans un début de match cadenassé par les blocs des deux formations, c'est l'Argentin Lautaro Martinez, associé à Romelu Lukaku devant, qui a délivré les siens, grâce à un enchaînement contrôle poitrine-reprise du pied sublime (1-0, 22e). Les Lombards, seulement mis en danger par une frappe en angle fermé de Sancho (45e+1) puis une autre de Brandt qui a obligé Samir Handanovic à la parade (64e), se sont mis à l'abri grâce à Antonio Candreva, servi à la limite du hors-jeu par Brozovic (2-0, 89e).

Grâce à ce précieux succès, les Italiens (4pts) passent devant leurs adversaires du soir (4pts) et se retrouvent deuxièmes à mi-parcours, à trois points du Barça (7pts), vainqueur dans le même temps sur la pelouse du Slavia Prague (1-2).

GROUPE E

Genk (BEL) - Liverpool (ANG) : 1-4
RB Salzbourg (AUT) - Naples (ITA) : 2-3

Liverpool

LiverpoolGetty Images

Liverpool a fait le travail en Belgique, s'imposant facilement sur la pelouse de Genk (4-1). Oxlade-Chamberlain, double buteur (2e, 57e), a permis aux champions en titre de remporter leur deuxième succès de l'année en C1 et de rester dans le sillage de Naples, leader de ce groupe E avec 7 points et une longueur d'avance sur les Reds. Mané (77e) et Salah (87e) ont inscrit les autres buts côté Liverpool, Odey (88e) a réduit la marque pour les Belges (4es, 1 point).

Salzbourg (3e avec 3 points) peut avoir des regrets : dominateurs, les Autrichiens ont subi (2-3) la forme de Mertens, auteur de deux buts (17e, 64e), et d'Insigne (74e). La pépite norvégienne Haaland, 19 ans, avait inscrit ses 5e et 6e buts (40e, 72e) dans la compétition cette saison, confirmant sa forme incroyable (20 buts cette année toutes compétitions confondues) !

(avec Joffrey Pointlane et Léo Anselmetti)

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0