Getty Images

Tuchel : "Neymar sur le terrain, ça change tout"

Tuchel : "Neymar sur le terrain, ça change tout"

Le 17/02/2020 à 19:10Mis à jour Le 18/02/2020 à 12:32

LIGUE DES CHAMPIONS – Passé en conférence de presse à la veille du 8ede finale aller, Dortmund-PSG, Thomas Tuchel a assuré que Neymar allait jouer. Selon lui, la présence du Brésilien sur le terrain, "change tout" pour son équipe qui devra aussi rester solide mentalement.

C'était évidemment la première question à laquelle Thomas Tuchel allait devoir répondre et l'entraîneur du Paris Saint-Germain n'a pas fait durer le suspense : "Neymar ? Il est là, il va bien, il va jouer demain. Cela change presque tout pour nous." Voilà qui devrait rassurer les supporters parisiens et inquiéter les fans du Borussia Dortmund que Tuchel connaît bien pour avoir entraîné le Borussia entre 2015 et 2017.

Vidéo - Tuchel : "La présence de Neymar ? Ça me donne confiance"

00:56

"C'est très facile. Si on a Ney sur le terrain, il a la capacité de faire des choses décisives, ça change tout, a détaillé le technicien allemand. Pour les coéquipiers, pour (Kylian) Mbappé. Cela me donne de la confiance, mais aussi à l'équipe, cela me parait évident". Préservé face à Amiens samedi, Neymar, qui se remet d'une nouvelle blessure contractée au début du mois face à Montpellier (une lésion chondro-costale), pourra donner ce que le PSG était venu chercher quand il l'a acheté à Barcelone à l'été 2017.

" Revenir avec le sourire"

Le Brésilien n'était pas de la déroute face à Manchester United la saison dernière. Blessé, Neymar avait assisté interloqué à la déliquescence de ses coéquipiers. Thomas Tuchel sait que l'aspect mental aura une importance dans ce duel face à Dortmund. "Ce n'est jamais uniquement sportif, a-t-il avoué. J'étais mentalement mort après ce match (contre United en huitième de finale retour). Mais c'est du sport, il faut accepter d'y revenir avec le sourire."

Vidéo - 8es - Tuchel : "Après Manchester, j'étais mort mentalement"

03:29

"Chaque saison a son histoire. Il faut accepter, a poursuivi l'Allemand. Il y a des professions plus difficiles, plus importantes que la nôtre. On doit accepter la défaite pour grandir et progresser. Le premier match n'était pas le problème la saison dernière." Effectivement, à Old Trafford, le PSG l'avait emporté facilement (0-2), tout comme il avait écrasé le Barça au Parc en 2017 (4-0) avant de flancher au retour.

Neymar saute dans les bras d'Edinson Cavani
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313