Lyon disputera le Final 8 à Lisbonne ! Dix ans après avoir éliminé le Real Madrid de Cristiano Ronaldo, l'OL a ajouté un nouvel exploit à son tableau de chasse en faisant tomber la Juventus Turin en huitièmes de finale de la Ligue des champions - et en devenant du même coup le premier club français à sortir la Vieille Dame en Coupe d'Europe. Les Lyonnais, bien aidés par leur victoire 1-0 acquise au match aller, se sont inclinés (2-1) mais sont parvenus à ne pas encaisser ce troisième but qui les aurait éliminés. Ils affronteront Manchester City, bourreau du Real, en quarts.

Serie A
14 cas de Covid au Genoa, Baldé également positif à la Sampdoria avant son transfert
IL Y A 13 HEURES

Les joueurs de Rudi Garcia le savaient : marquer ce but à l'extérieur était la clé pour espérer une qualification. Une mission qu'ils n'ont d'ailleurs pas tardé à accomplir. Taclé par Bernardeschi dans la surface, Houssem Aouar s'est écroulé et a obtenu un penalty généreusement offert par l'arbitre de la rencontre. Memphis Depay l'a magistralement transformé, d'une panenka inspirée (12e, 0-1). Une minute plus tôt, Aouar, déjà lui, avait obligé Szczesny à se détendre sur sa droite après une tentative inspirée devant la surface (9e). À l'exception d'un tir lointain de Bruno Guimaraes (58e) passé un mètre au dessus, ce furent les seules situations chaudes de l'OL dans cette rencontre.

CR7 a bien failli récidiver

Derrière, les Lyonnais ont malgré tout eu du mérite. Celui de contenir une Vieille Dame certes à l'image de sa saison, c'est à dire peu inspirée sur le plan du jeu et de la création offensive, mais souvent sauvée par sa tête de gondole, le Portugais Cristiano Ronaldo. L'an passé, CR7 avait qualifié la Juve en inscrivant un triplé décisif en 8es de finale retour face à l'Atlético. Cette année, ce n'est pas passé loin. Mais heureusement pour les Lyonnais, il n'a scoré que deux fois. D'abord sur un penalty encore plus généreux que ne l'était celui offert plus tôt aux Lyonnais, à cause d'une main pourtant collée au corps de Memphis (43e sp, 1-1), puis par une mine dans la lucarne adverse dont il a le secret (61e, 2-1), récompensant la domination totale de la Juve depuis le retour des vestiaires.

Heureusement pour les Lyonnais, le Portugais a aussi beaucoup manqué, avec deux têtes qu'il n'a pas su cadrer (22e, 76e) dans des positions pourtant habituelles pour lui. Il a aussi été écoeuré par le bel arrêt, sur sa ligne, de son compatriote Anthony Lopes, sur un coup franc bien frappé à 20 mètres (40e). Pour les Lyonnais, la dernière demi-heure s'est résumée à contenir les assauts de la Juve. Au regard de leur mauvais début de seconde période, on ne donnait pas cher de leur peau. Mais les Gones, repliés sur leur défense à cinq, se sont montrés suffisamment solides et solidaires pour aller chercher ce billet pour Lisbonne, où se déroulera le Final 8. Les Lyonnais joueront face à une équipe de City qu'ils ont affronté deux fois la saison dernière, et contre laquelle ils n'avaient pas perdu. Mais cette année, ce sera sûrement une toute autre histoire...

D1 Arkema
L'OL s'impose de justesse contre Bordeaux
HIER À 22:24
Serie A
Pas de vainqueur dans le choc italien, Ronaldo s'illustre encore
HIER À 20:38