Le contexte

C'est David contre Goliath. Lyon est clairement dans le rôle de la sensation de cette Ligue des champions. Une équipe que l'on n'imaginait jamais à ce stade de la compétition, encore moins après le tirage de ce Final 8 qui a placé les Gones avec tous les prétendants au titre. Dont le Bayern. C'est encore un autre morceau que la Juve ou Manchester City. Le club bavarois avait déjà la pancarte de favori. Et c'était avant qu'il inflige une humiliation historique au FC Barcelone en quart de finale (2-8). Une démonstration qui résume le niveau exceptionnel de l'équipe d'Hansi Flick.

Ligue des champions
Le Bayern ? C'est impossible et c'est tant mieux
19/08/2020 À 14:48

On a rarement vu une telle machine. Elle donne l'impression de ne pas avoir le moindre défaut. Elle est surdimensionnée sur le plan athlétique. Elle est surdouée dans l'aspect technique. Elle est ultra-coordonnée d'un point de vue collectif. Elle regorge de talents individuels. Mais s'il n'y avait "que" ça… Ce Bayern est une armada de chiens affamés. Elle ne lâche jamais rien. Quel que soit le score, elle n'a qu'une idée en tête. Attaquer. Pour marquer. Pour gagner. Si ce n'est pas l'équipe ultime, alors on n'en est vraiment pas loin.

Lopes : "Tout faire pour poser d'énormes problèmes au Bayern"

Lyon sait à qui il a à faire. Il a déjà vécu la désillusion de buter sur le Bayern à une marche de la finale. C'était en 2010, et les Gones n'avait jamais vraiment rivalisé avec l'ogre bavarois (1-0, 0-3). La logique voudrait que l'OL subisse le même sort. Sur le palmarès comme sur le papier, il n'y a pas photo. Et le retour de forces vives au Bayern ne fait qu'accentuer cette impression. Flick pourra compter sur Pavard, remis d'une blessure au pied gauche. Et même si le Français ne sera certainement pas titulaire, la perspective d'affronter un club allemand au complet donne encore une autre dimension à la mission qui attend l'équipe de Rudi Garcia.

Mais elle a ses atouts. Il y a cette flamme qui l'a menée jusque-là. Les Rhodaniens n'y sont pas arrivés par hasard. Ils ont affiché une solidité défensive indéniable, presque bluffante tant leur rendement dans ce secteur a été aléatoire cette saison. L'OL a trouvé son équilibre, avec ce trio magnifique formé par Bruno Guimaraes, Maxence Caqueret et Houssem Aouar au milieu de terrain. Memphis Depay et Moussa Dembélé ont prouvé qu'ils étaient des arguments crédibles en attaque. Et surtout, Lyon a du cœur. C'est bien sa meilleure arme pour vaincre l'implacable machine bavaroise.

Le joueur à suivre : Anthony Lopes (Lyon)

Il ne devrait pas chômer. Si l'OL a réussi le tour de force de concéder peu d'occasions à la Juve et à City, ce sera une autre paire de manches contre le Bayern. Marc André ter Stegen peut en témoigner après avoir été bombardé par les attaques bavaroises en quart de finale. Anthony Lopes peut s'attendre à voir les vagues déferler sur sa cage. Il devra certainement multiplier les exploits. Ils seront à la base de celui que Lyon doit réaliser pour sortir le Bayern et accéder à la première finale de Ligue des champions de son histoire. Et le portier des Gones en est capable.

Lopes : "Le droit de continuer à rêver"

Trois stats à avoir en tête

9 : Avant le Bayern cette saison, une seule équipe avait remporté ses 9 premiers matches de Ligue des champions. Cela remonte à près de 20 ans. Il s'agissait du FC Barcelone lors de la saison 2002-03.

4,3 : Si le Bayern se contentait de gagner… Mais en plus il empile les buts. Sur ces 9 matches, le club bavarois a trouvé les filets à 39 reprises. Soit une moyenne légèrement supérieure à 4,3 buts par match. Terrifiant.

14 : En parlant de marquer, il y aura un joueur du Bayern qui sera particulièrement motivé à l'idée de le faire. Robert Lewandowski en est à 14 réalisations dans cette Ligue des champions. Il est à trois unités du record de Cristiano Ronaldo (17 buts en 2013-14). A surveiller, s'il fallait le préciser.

Le Bayern grand favori ? "Oui... si Lewandowski parvient à passer un vrai cap"

Ils ont dit

  • Juninho (directeur sportif de Lyon)
On peut battre n'importe quelle équipe. J'ai senti que les joueurs étaient beaucoup plus matures, avec l'envie de travailler, de jouer les uns pour les autres.
  • Hansi Flick (entraîneur du Bayern)
Le prochain match commence à 0-0, mais nous sommes concentrés sur ce match pour atteindre notre but : arriver tout en haut !
  • Kingsley Coman (attaquant du Bayern)
On sait qu'on n'est pas imbattable. On a perdu des matches cette saison. C'est à nous de rester concentrés.

Les équipes probables

Lyon : Lopes - Denayer, Marcelo, Marçal - Dubois, Caqueret, Bruno Guimaraes, Aouar, Cornet - Depay, Dembélé

Bayern : Neuer - Kimmich, Boateng, Alaba, Davies - Thiago, Goretzka - Gnabry, Müller, Perisic - Lewandowski

Notre avis

Lyon devra sortir le match parfait. Face à ce Bayern, il n'y a pas d'autre option. Les paramètres à maîtriser sont multiples. Mais le premier à gérer, c'est la peur. Il ne faudra pas calculer et encore moins reculer. Cela ressemble à un défi impossible tant le Bayern a cette faculté à transpercer tout ce qui présente devant lui, que ce soit dans l'axe ou sur les côtés. Mais il faudra le relever à tout prix. Car au bout, il y a la chance d'une vie.

Demies - Boateng : "Lyon est une équipe très disciplinée, ce sera difficile"

Ligue des champions
Atlético - Bayern, le choc des cadors en forme
IL Y A 6 HEURES
Ligue des champions
Neuer et Lewandowski, entre autres, préservés par le Bayern contre l'Atlético
IL Y A 13 HEURES