Une humiliation. De celles qui vous hantent pendant toute une vie. Ce vendredi soir, le Barça s'est incliné 8-2 contre le Bayern Munich en quart de finale de Ligue des champions. Oui, 8-2... Une première depuis 1946 et un match de Coupe d'Espagne contre Séville. Une chute terrible. Et pas seulement pour l'entraîneur Quique Setién, dont le départ semble désormais une simple question de temps. Joueurs, dirigeants, président : l'heure est probablement aux changements drastiques. C'est en tout cas le sentiment de Gerard Piqué, complètement abattu (mais lucide) au coup de sifflet final.

"Un match horrible, une sensation néfaste, a ainsi lâché le défenseur au micro de RMC Sport. C'est la honte, il n'y a pas d'autres mots, on ne peut pas faire un match comme ça. Ce n'est ni la première, ni la deuxième, ni la troisième fois que ca arrive. J'espère qu'il va se passer quelque chose, le club a besoin de changements, je ne veux montrer personne du doigt." Certes, mais Piqué met des mots sur les maux de son équipe. Et de son club tout court. Lui-même se dit prêt à faire un pas en arrière si besoin.

Ligue des champions
Gifle mémorable et humiliation totale : le Bayern pulvérise le Barça
14/08/2020 À 20:30

"Je serai le premier à m'en aller si besoin"

"Moi le premier, s'il faut mettre du sang frais, je serai le premier à m'en aller si le club a besoin de ça, a-t-il confié. On a tous besoin de se regarder, de décider ce qu'il y a de meilleur pour le Barça pour aller de l'avant. Fin de cycle ? Je ne sais pas comment qualifier les choses, ce que je sais c'est qu'il faut un changement, pas seulement les joueurs. Nous ne sommes pas sur le bon chemin, ça se voit sur le terrain et en dehors. En Europe, nous ne sommes pas au niveau, et le Barça doit lutter pour la victoire partout et ce n'est pas la réalité. Nous sommes à un point où on ne peut pas faire plus. Ce qui s'est passé aujourd'hui est inacceptable."

Piqué : "Je suis le premier à offrir de partir si on a besoin de sang neuf"

Des propos durs de Piqué. Lui, l'un des symboles de la vieille garde du Barça, qui se dit prêt à faire ses valises si nécessaire. Et ce n'est certainement pas un hasard si le défenseur espagnol, qui a tout connu avec les Blaugrana, s'est présenté le premier au micro après cette déroute. Josep Maria Bartomeu, le président tant décrié du club, est certainement l'une des personnes invitées par Piqué à réfléchir sur cet échec cuisant.

Piqué : "On ne peut pas tomber plus bas"

Bartomeu répond à Piqué

"On a déjà pris des décisions ces derniers jours. Elle seront communiquées bientôt, a annoncé Bartomeu au micro de RMC Sport, sans en dévoiler davantage. Nous demandons pardon aux supporters du Barça. Il faut essayer de garder de l’énergie, de l’espoir, nous sommes tous tristes. C'est très dur. Il faut qu’on soit tous ensemble après un coup aussi dur, il n’y a rien d’autre à dire."

Josep Maria Bartomeu

Crédit: Getty Images

"Je ne suis là que depuis 6 ou 7 mois, le club doit réfléchir à tout ça, a estimé de son côté Quique Setién. Si Piqué doit partir, une décision sera prise mais je n’y pense pas à l’heure actuelle. Il faut prendre des décisions adéquates en pensant à l'avenir. La défaite de ce vendredi soir fait très mal." Concernant sa situation, l'entraîneur du Barça préfère ne pas y penser. Pour l'instant. "Il est trop tôt pour penser à tout ça, si je vais continuer ou non. La réalité, c’est qu’il va y avoir une réflexion pour savoir si je corresponds au club. On ne va pas parler que de moi, il y a toute une situation à prendre en compte." Là-dessus, on ne peut que lui donner raison.

Bundesliga
Après le Bayern et Dortmund, Leipzig débute aussi par une victoire
HIER À 15:44
Bundesliga
Le Bayern puissance 8
18/09/2020 À 20:02