Football
Ligue des champions

Pourquoi Paris a chambré Haaland ? Kimpembe : "Ils ont perdu leur humilité"

Partager avec
Copier
Partager cet article

Kimpembe (PSG) face à Dortmund

Crédit: Getty Images

ParMartin Mosnier
12/03/2020 à 10:37 | Mis à jour 12/03/2020 à 10:43
@MM_eurosportfr

LIGUE DES CHAMPIONS – Erling Haaland a lourdement été ciblé par les Parisiens qui n’ont cessé de singer sa célébration en position de "Bouddha" après la qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Pourquoi ? Presnel Kimpembe a livré l’explication : selon lui Dortmund s’est montré trop arrogant après la victoire de l’aller.

Les Parisiens l’avaient visiblement mauvaise. Très mauvaise. Battus à Dortmund en 8e de finale aller de la Ligue des champions (2-1), ils ont très mal vécu les manifestations de joie et les divers chambrages des Allemands à l’issue de la première manche. Mercredi, après la qualification, ils ont laissé exploser leur joie en se vengeant. Erling Haaland, le double buteur de l’aller, en a pris pour son grade et les hommes de Thomas Tuchel n’ont cessé d’imiter sa célébration.

Transferts

Et si Neymar avait passé un pacte secret avec le PSG ?

02/07/2020 À 13:52

Presnel Kimpembe s’en est expliqué au micro de PSG TV : "Ce sont de grands joueurs. Maintenant, je vais le dire : ils ont perdu leur humilité", a tranché le défenseur du PSG. "Parce qu’après leur victoire chez eux à l’aller, ils ont mis beaucoup de tweets, beaucoup d’Instagram, beaucoup de paroles, beaucoup de ceci, de cela. Que ce soit leur directeur sportif, les joueurs, le compte Instagram officiel du club... Voilà."

Deux tweets sont particulièrement dans le viseur des Parisiens. Le premier à l’issue de la victoire de Dortmund en français dans le texte :

Le second, celui d’Axel Witsel :

Mercredi, le club de la Ruhr a partagé une publication montrant Erling Haaland en pleine célébration devant la Tour Eiffel :

Haaland a-t-il été la victime indirecte de la communication officielle de son club ? La bande à Neymar a, en tout cas, été piquée au vif. Thilo Kehrer a lui aussi, sur Sky Germany, évoqué "quelques provocations de l’autre côté" : "Ça fait partie du jeu de rendre la pareille", a justifié le défenseur allemand. Ce front commun, face à ce qui a visiblement été vécu comme une humiliation, a eu au moins le mérite de souder le collectif.

Ligue 1

La date de reprise du PSG est fixée et ce sera contre Le Havre

01/07/2020 À 15:08
D1 Arkema

Le PSG prolonge Echouafni jusqu'en 2021

29/06/2020 À 16:06
Dans le même sujet
FootballLigue des championsDortmundParis Saint-Germain
Partager avec
Copier
Partager cet article