Dans le football, tout va très vite. Et Neymar en est le parfait exemple. Prêt à tout pour quitter le Paris Saint-Germain et retourner au FC Barcelone l'été dernier, le Brésilien semble aujourd'hui être parfaitement heureux au PSG. Alors que le club de la capitale fêtait lundi le troisième anniversaire de la signature de son numéro 10, Neymar en a profité pour s'exprimer sur son aventure parisienne sur son site officiel.

Ligue des champions
Ça donne quoi le documentaire consacré au PSG sur Amazon Prime ?
18/09/2020 À 17:31
Nous voulons marquer cette saison avec la Ligue des Champions

"J'ai vécu des moments de joie et d'autres plus compliqués, surtout quand je ne pouvais pas jouer à cause des blessures" a d'abord concédé le Brésilien, qui a loupé plusieurs rencontres importantes du Paris Saint-Germain en 2018 et 2019 à cause de sa cheville droite. Avant de mettre en avant le soutien de ses coéquipiers : "Avec l'aide de mes coéquipiers, j'ai pu les surmonter et me concentrer sur ce qui compte vraiment pour tout le monde, à savoir nos performances sur le terrain qui se sont traduites par des titres. Nos supporters, le club et tous les fans peuvent apprécier la prestation de notre équipe dans n'importe quel match."

Le Brésilien a ensuite confié qu'il ne s'était jamais senti aussi heureux, trois ans après s'être engagé au PSG. "Je crois que je vis aujourd'hui mon meilleur moment à Paris" a avoué Neymar. "Nous formons une famille qui partage ce grand objectif que nous avons devant nous. Nous voulons marquer cette saison avec la Ligue des champions. Nous allons nous battre pour cela, car nous n'avons jamais été aussi proches" a-t-il ensuite lancé, dressant ainsi les objectifs parisiens pour le "Final 8" de la Ligue des champions. Le quart de finale face à l'Atalanta se joue le 12 août prochain, à 21 heures.

Paris a souffert, Neymar l'a libéré et Mbappé l'a inquiété: revivez le succès amer du PSG

Ligue des champions
"Moi, je l'aurais mis dans les filets" : Blatter ironise sur le tir manqué de Mbappé en finale
28/08/2020 À 09:18
Ligue des champions
Le monde d'après sans les idoles d'avant
25/08/2020 À 10:34