Football
Ligue des champions

Paris, un premier miraculé

Partager avec
Copier
Partager cet article

La joie des Parisiens face au Real Madrid

Crédit: Getty Images

ParVincent Roussel
26/11/2019 à 21:55 | Mis à jour 26/11/2019 à 23:09

LIGUE DES CHAMPIONS - Venu de nulle part. Ultra-dominé pendant la majeure partie du match, le PSG a réussi à arracher un match nul inespéré face au Real Madrid (2-2) ce mardi à Santiago Bernabéu. Énorme, Karim Benzema avait mis les Merengues en tête d’un joli doublé avant que Kylian Mbappé et Pablo Sarabia n’égalisent en fin de match. Avec ce nul, Paris est assuré de la première place du groupe A.

Le PSG a assuré laborieusement la première place du groupe A sur la pelouse du Real Madrid. C'est tout ce qu'on peut retenir de positif d'une soirée où les Parisiens ont obtenu un nul miraculeux (2-2), après avoir été étouffés presque tout le match par des Merengue revigorés. Portés par un grand Karim Benzema, auteur d'un doublé, les Madrilènes se sont fait piégés en fin de match.

  • Le film du match
Liga

Le Real Madrid est tout près du titre

IL Y A 3 HEURES

Les Parisiens n'arrivent décidément pas à gérer ces matches retour face aux grosses écuries européennes. Impériaux à l'aller, où ils l'avaient très largement et logiquement emporté 3-0 au Parc des Princes, les champions de France en titre ont concédé pas moins de 27 tirs face à un Real bien plus convaincant que mi-septembre. Une stat qui démontre toutes les difficultés rencontré par Paris, qui peut remercier un grand Keylor Navas (10 arrêts) et son poteau, qui s'est dressé sur un coup franc de Gareth Bale à la dernière minute (90e+3).

Benzema n'en finit plus de marquer

A ce moment-là, Paris luttait pour conserver un nul qui apparaissait improbable jusqu'à la 83e minute. Car tout le match, le Real a mangé son adversaire, notamment au milieu de terrain, où le Real n'alignait pas Luka Modric mais Frederico Valverde, qui a symbolisé la mainmise des Espagnols. Thomas Tuchel avait décidé de mettre Neymar sur le banc et de reconduire son habituel 4-3-3, censé lui apporter plus de sérénité. Il n'en a rien été face à un adversaire évoluant très haut, et très efficace au pressing.

Comme depuis le début de la saison, c'est Benzema qui a permis au Real de faire la différence, au terme d'une superbe action de la Maison Blanche, lancée par un Eden Hazard lui aussi virevoltant ce mardi (1-0, 17e). Paris n'a jamais semblé inspiré offensivement, malgré quelques situations (12e, 31e), et il a fallu une sortie ratée d'un Thibaut Courtois très décevant pour que les Parisiens espèrent revenir. Après consultation du VAR, monsieur Dias a décidé de retirer le penalty et le carton rouge qu'il avait adressé au gardien belge (45e).

L'erreur de Courtois a relancé le PSG

Cela n'a pas refroidi les locaux, qui ont repris leur domination au retour des vestiaires, et ont fait le break très tard grâce à la 14e réalisation de Benzema cette saison (2-0, 79e). Mais c'est à ce moment-là que Paris, revigoré par les entrées de Julian Draxler et Pablo Sarabia (76e), a réussi à renverser le scénario de la partie. Encore grâce à Courtois, dont la sortie a poussé Raphael Varane à la faute, ce dont a profité Kylian Mbappé (2-1, 79e).

Dans la foulée, Sarabia a égalisé d'une superbe frappe pour stopper l'euphorie madrilène (2-2, 83e). Malgré de nouvelles frayeurs ensuite, Paris a réussi à conserver le point du nul et ses cinq longueurs d'avance sur les joueurs de Zinédine Zidane, toujours invaincus à domicile cette saison. Mais ce match remet Paris face à ses carences dans ces matches européens à haute intensité, qu'il lui faudra gommer d'ici à février.

Liga

Un Mendy en feu et un Benzema de gala : les Français ont encore régalé

IL Y A 3 HEURES
Liga

La Real Sociedad s'offre Villarreal et envoie Séville en Ligue des champions

IL Y A 5 HEURES
Dans le même sujet
FootballLigue des championsReal MadridParis Saint-Germain
Partager avec
Copier
Partager cet article