L'image restera dans les mémoires. Comme ce match de Ligue des champions entre le Paris SG et le Basaksehir Istanbul de mardi stoppé à la suite d'accusations visant un des arbitres qui fera date. Plus de vingt heures après l'interruption de la rencontre, les joueurs sont rentrés sur le terrain et se sont réunis autour du rond central pour manifester leur lutte contre le racisme dans le foot. Tous se sont alors agenouillés, symbole du mouvement "Black Lives Matter" contre le racisme et les violences policières. Et certains ont levé le poing.
Avant, les joueurs et les arbitres ont porté un tee-shirt "NO TO RACISM" pendant l'échauffement. Le PSG s'est de son côté aussi activé dans la journée de mercredi pour installer des banderoles dans les tribunes vides. "Non au racisme", pouvait-on lire sur une bâche placée dans la tribune centrale, alors que les ultras ont affiché leur "soutien à M. Webo" et leur "fierté" devant l'attitude des joueurs dans le virage Auteuil.
Ligue des champions
Neymar : "C'est la saison où je me sens le plus heureux"
27/04/2021 À 11:57
(Avec AFP)

psg Istanbul Basaksehir

Crédit: Getty Images

Ligue des champions
Fin de C1 dans le flou pour Paris : les demi-finalistes potentiellement exclus, le Bayern repêché ?
19/04/2021 À 17:21
Ligue des champions
Côté Bayern, Goretzka et Hernandez "disponibles" pour le retour à Paris
12/04/2021 À 13:06