Les Bleus ont eu "Ramenez la coupe à la maison" en 2018, l'histoire retiendra peut-être que l'OL aura eu "Y'a Cher Moy" en 2020. Y'a cher quoi ? C'est d'ores et déjà le titre qui accompagne l'épopée lyonnaise à Lisbonne pour ce Final 8 de la Ligue des champions. Ce rap, signé d'un supporter, Max alias Abbé Nueve, déchaîne les réseaux sociaux ces dernières heures mercredi, au point d'être repris par Jean-Michel Aulas.Le hashtag #YaCherMoy a même été bombardé top tendances France dans l'après-midi, et a notamment été repris par Karim Benzema, qui soutient son club formateur contre le Bayern Munich.

Ligue 1
Memphis, Aouar, Dembele, l'équation à trois inconnues du mercato de l'OL
10/09/2020 À 17:09

Ya Cher Moy, c'est le son Gones pur jus, un hymne au vocabulaire de Décines (pour la traduction, on a laissé le soin au Libéro Lyon de procéder à une explication de texte) et à l'aventure d'un OL débarqué "à la zeub" au Portugal pour mieux renverser successivement la Juventus et Manchester City. Le titre a été composé "en une heure et demie pendant que la daronne était partie faire ses courses" comme l'explique le jeune Lyonnais de 22 ans pour Le Libéro Lyon. Ya Cher Moy signifie dans le langage lyonnais "il y a carrément moyen", signe de la confiance d'Abbé Nueve dans son club de "banaveurs", des beaux parleurs "qui sont un peu là par hasard" comme l'explique Max pour Konbini, "qui niquent le Bayern".

L'interprète n'hésite pas pour autant à lâcher un petit tacle à l'entraîneur Rudi Garcia, qui "s'la racle devant son caméléon", ou plutôt qui se la pète avec son système hybride qu'il avait comparé à l'animal qui se peut se camoufler à l'infini. Mais il envisage déjà la qualification des Gones, prêts à "boire Müller comme le Beaujolais". Avant peut-être un autre rêve de l'artiste "un feat avec Memphis" Depay, lui aussi rappeur entre deux dribbles.

Transferts
Marçal rejoint les Wolves
06/09/2020 À 17:07
Ligue des champions féminine
Oubliez le Real : L'OL écrit sa propre légende
30/08/2020 À 21:56