L'UEFA l'a annoncé lundi. Le Slovan Bratislava (Slovaquie) et le FC Prishtina (Kosovo), deux clubs n'ayant pas pu jouer un match de barrage pour la Ligue des champions à cause du coronavirus, ont eu match perdu. Les Slovaques auraient dû jouer le 21 août contre le club de Klaksvik, aux îles Féroé, pour le compte du premier tour de qualification, mais toute l'équipe de Bratislava a été mise en quarantaine par les autorités locales après deux tests positifs consécutifs, en deux jours, pour l'un des joueurs du Slovan.

Ligue des champions
Valbuena et l'Olympiakos brillent, Kiev prend une belle option pour la phase de groupes
23/09/2020 À 21:24

Après avoir été étudié par la Commission de contrôle, d'éthique et discipline de l'UEFA, le dossier a été transmis à la Cour d'appel de l'UEFA et celle-ci a aussi tenu compte de "l'urgence" du contexte : match perdu (3-0) pour le Slovan, en application de l'annexe 1.2.1 du règlement de la Champions League et de l'article 30 (4) du règlement disciplinaire de l'UEFA. Même motif et même décision pour le FC Pristina, dont les joueurs avaient été testés négatifs avant leur départ pour Gibraltar, mais qui ont à nouveau été testés à leur arrivée sur place pour rencontrer, le 18 août, le Lincoln Red Imps FC.

Plusieurs membres de la délégation étant alors testés positifs, toute l'équipe a été mise en quarantaine. Le match a été reporté au 22 août, le club étant autorisé à faire venir des joueurs supplémentaires... à condition qu'ils soient négatifs. Malheureusement pour le club kosovar, huit joueurs du groupe prévu en renfort ont été testés positifs et tout ce groupe numéro 2 a aussi été mis en quarantaine. Le match ne pouvait donc pas être joué. Il a donc été perdu (3-0) par le FC Prishtina.

Ligue des champions
Barrages : grosse option pour Salzbourg, petite option pour Krasnodar
22/09/2020 À 21:27
Ligue des champions
Chapeau 3, tirage : Pourquoi l'OM va suivre de près les barrages de C1
21/09/2020 À 14:40