Le Bayern Munich s'est fait plaisir. Ce mardi soir, les Bavarois sont allés largement s'imposer sur la pelouse de la Lazio (1-4), à l'occasion des huitièmes de finale aller de la Ligue des champions. Au stadio Olimpico de Rome, Robert Lewandowski (9e), Jamal Musiala (24e) et Leroy Sané (42e) ont fait le spectacle, alors que Francesco Acerbi a marqué contre son camp (47e). Dans la foulée, Joaquin Correa a réduit la marque (49e), mais le mal était déjà fait. Les champions d'Europe en titre ont déjà pratiquement validé leur qualification pour les quarts de finale, mais ils devront évidemment assurer lors du match retour prévu le mercredi 17 mars (21h).
Robert Lewandowski est désormais seul à la troisième place du classement des meilleurs buteurs de l'histoire de la Ligue des champions, derrière Cristiano Ronaldo (134) et Lionel Messi (119). Sa 72e réalisation est intervenue dès l'entame de cette rencontre. Suite à une mauvaise passe en retrait de Mateo Musacchio, l'attaquant a crocheté Reina avant d'ouvrir le score (9e, 0-1). Le but du Polonais est le plus rapide concédé par la Lazio à domicile en Ligue des champions depuis octobre 2007 (Van Nistelrooy pour le Real Madrid (8e)).
Bundesliga
Fin de quarantaine pour Pavard, de retour à l'entraînement
HIER À 15:35

Lewandowski - Lazio-Bayern

Crédit: Getty Images

Le Bayern était privé de huit joueurs

La défense de la Lazio ne le savait peut-être pas encore, mais elle allait passer une soirée cauchemardesque. Laissé seul à l'entrée de la surface de réparation, Jamal Musiala a eu le temps de contrôler, avant de breaker du droit (24e, 0-2). Le milieu de terrain, âgé de 17 ans et 363 jours, est maintenant le plus jeune joueur à avoir marqué un but pour un club allemand en Ligue de champions. Enfin, après une perte de balle de Patric au milieu de terrain, Kingsley Coman a filé au but, avant de voir sa tentative être repoussée par Pepe Reina sur Leroy Sané, qui a conclu de près (42e, 0-3).
La Lazio a concédé trois buts en première période à domicile pour la première fois en Ligue des champions. La pause n'a clairement pas été bénéfique aux hommes de Simone Inzaghi. Dès la reprise des débats, Francesco Acerbi, sous la pression d'Alphonso Davies, n'a pas pu éviter de marquer contre son camp (47e, 0-4).

Musiala - Lazio-Bayern

Crédit: Getty Images

Neuer impérial

Un but qui a eu pour effet de piquer l'orgueil des Biancocelesti et c'est Joaquin Correa qui s'est chargé de sauver l'honneur (49e, 1-4). L'Argentin a marqué plus de buts en Ligue des champions pour la Lazio cette saison (trois) que lors de ses deux campagnes précédentes dans la compétition pour Séville (deux). Un unique but, puisque Manuel Neuer s'est montré impérial sur toutes les autres tentatives de la Lazio, devant Luis Alberto (23e), Sergej Milinkovic-Savic (26e), Correa (53e) ou bien encore Ciro Immobile (63e). Ce dernier est donc resté muet, lui qui a inscrit cinq buts lors de la phase de groupes.
En raison d'un total de huit absents, beaucoup disaient que le Bayern, qui restait également sur une défaite en Bundesliga sur la pelouse de l'Eintracht Francfort (2-1), était prenable. Finalement, il n'en a donc rien été. Les hommes de Hans-Dieter Flick se sont même montrés dangereux à chacun de leurs contres. Robert Lewandowski (35e, 80e) et Joshua Kimmich (45e+1) auraient très bien pu aggraver la marque. Dans trois semaines, les deux formations se retrouveront pour clore cette confrontation, avec le huitième de finale retour. Le suspense ne semble toutefois plus être de mise et le Bayern devrait bien disputer un onzième quart de finale de Ligue des champions en 13 ans.
Serie A
Une semaine vraiment noire pour la Lazio
27/02/2021 À 20:08
Bundesliga
Le Bayern écrase Cologne et reprend ses distances
27/02/2021 À 16:22