C'est le genre de soirée dont tout amateur de football se souvient. Le genre de match que l'on aime raconter aux plus jeunes qui n'ont pas eu la chance de voir en temps réel l'éclosion d'un phénomène. Ce soir de février 2017 – le 21 pour être plus précis - reste pour nombre d'amoureux du ballon rond un doux souvenir. Ce jour-là, sur la pelouse de l'Etihad Stadium, qu'il devrait retrouver ce mardi soir pour la demi-finale retour de la Ligue des champions (même si quelques doutes subsistent à cause d'un souci à un mollet), Kylian Mbappé s'est révélé aux yeux du monde entier. A 18 ans et deux mois, il a posé la première pierre d'une belle histoire européenne qu'il ne cesse d'écrire depuis.
A l'époque, Kylian Mbappé n'était pas un total inconnu. Notamment pour ceux qui apprécient les compétitions de jeunes et l'ont vu quelques mois avant être un acteur majeur du titre de champion d'Europe U19 des Bleus. Et pour les fidèles du football français, où il avait déjà surpris avec neuf buts inscrits lors de ses huit dernières titularisations toutes compétitions confondues avant de se rendre dans le Nord de l'Angleterre. Mais en Europe, il n'est encore personne. Il n'a alors que 25 petites minutes de C1 dans les jambes avant cette rencontre. Et pas un but. Pour beaucoup, c'est une pépite intrigante qui doit confirmer. Mais c'est en fait une comète qui n'a pas envie de prendre son temps. Et City va s'en rendre compte très vite.

Là où tout a commencé : Mbappé espère retrouver l'Etihad Stadium, 4 ans après

Ligue 1
Sergio Ramos en pré-retraite dorée au PSG ? "Ceux qui pensent ça se trompent totalement"
IL Y A 11 HEURES
Nous savions qu'il y aurait beaucoup d'espaces derrière
Titularisé par Leonardo Jardim à la place de Valère Germain, Kylian Mbappé a explosé aux yeux du monde en faisant sien un jardin qui aurait pu être trop grand pour lui. Tout de suite, il a montré qu'il n'était pas impressionné par son premier huitième de finale dans la plus prestigieuse compétition du Vieux Continent. Comme on l'a appris depuis, ce n'est pas le style du crack de Bondy. Dès ses premiers ballons, il a ainsi bluffé tout son monde par son audace déconcertante. "J'ai (titularisé) Kylian devant car nous connaissions très bien City. Nous savions qu'il y aurait beaucoup d'espaces derrière", a simplement expliqué Jardim à l'issue de la rencontre. Dire que le coach portugais de l'ASM a eu le nez creux est un doux euphémisme.
A chaque prise de balle, le futur champion du monde a mis le feu dans la défense mancunienne. Ses accélérations ont fait vivre un cauchemar à Nicolas Otamendi and co. Et il s'est même offert un but en remportant un face à face avec Willy Caballero. Histoire de signer clairement son entrée dans la cour des grands ! "C'était un match mémorable, fantastique", s'est souvenu son ex-coéquipier monégasque Djibril Sidibé, dans un reportage réalisé cet hiver par la chaîne Téléfoot. "Ce match contre City, Kylian a montré son talent. Moi, je ne suis pas surpris du tout qu'il ait atteint ce niveau. Kylian, c'est 'no limit'".

Kylian Mbappe of AS Monaco celebrates with Radamel Falcao after scoring their second goal during the UEFA Champions League Round of 16 first leg match between Manchester City FC and AS Monaco at Etihad Stadium on February 21, 2017

Crédit: Getty Images

Quatre ans plus tard, rebelote en surfant sur ses exploits récents ?

La défaite de Monaco (5-3) ce jour-là est presque anecdotique. La machine Mbappé est lancée. Plus rien ne l'arrêtera. Au retour, "Kyky" frappera à nouveau avec un but pour participer à l'exploit de l'ASM (3-1). Ses trois réalisations en quarts de finale contre Dortmund tout comme son but face à la Juventus au retour en demies ne viendront que confirmer ce que tout le monde sait alors déjà depuis sa sortie à l'Etihad Stadium : une fusée a pris son envol sur la planète football.
Quatre saisons plus tard, Kylian Mbappé revient dans l'enceinte mancunienne avec le statut de star mondiale. Et Paris espère qu'il parviendra à faire à nouveau parler de lui sur le pré des Citizens. Surtout qu'il a une revanche à prendre. A l'aller, l'ancien Monégasque avait été incapable de faire des différences dans ses un contre un et de prendre la profondeur pour mettre à mal la défense adverse. Il n'a même pas tenté le moindre tir sur l'ensemble du match, une première pour lui en C1. Six jours plus tard et après avoir été préservé contre Lens en championnat, y parviendra-t-il ? Possible, à condition toutefois que le natif de Bondy soit en mesure de participer à cette rencontre. Lundi, Mauricio Pochettino a en effet maintenu l'incertitude quant à la présence de son attaquant sur la feuille de match.
Les performances mémorables de Mbappé au Camp Nou – quitté par un triplé historique – et à l'Allianz Arena – marqué par un doublé – demeurent en tout cas des motifs d'espoirs pour le PSG. Avec le talent de son jeune champion du monde s'il est en forme et sa capacité à faire mal aux défenses à l'extérieur grâce à sa vitesse ravageuse, Paris peut croire à un exploit. Surtout si le buteur des Bleus se rappelle aux bons souvenirs d'un soir de février 2017. Histoire de s'offrir une nouvelle soirée mémorable que certains prendront plaisir à raconter dans quelques années.

"Le piège Neymar-Mbappé s'est refermé sur le PSG"

Ligue des champions
Mauricio, il est temps de libérer Léo !
HIER À 20:07
Ligue des champions
Mbappé, la flamboyance se transforme en dépendance
20/10/2021 À 00:23