"Je ne sais pas si je suis à mon meilleur niveau !", avoue-t-il. Et ce n'est pas une question d'humilité. Mais un constat bien réel tant il parvient toujours à faire plus fort. Les années passent. Et Karim Benzema ne cesse de prendre une autre dimension au Real Madrid. Par sa longévité déjà bien sûr. Rester titulaire dans un club de cette envergure pendant plus de 10 ans n'a rien d'anodin. Par son nombre de matches, de titres ou de buts, il pose sa marque dans l'institution merengue. Tout simplement. Mais cette saison, il réussit encore à surprendre. Par son impact sur la Maison Blanche, rencontre après rencontre.
Comme l'a encore rappelé son doublé "d'extraterrestre" selon Marca en fin de match pour offrir un nouveau succès à son équipe contre Elche (2-1) ce weekend, Benzema reste l'option offensive numéro 1 de la troupe de Zinedine Zidane. "Je n'ai aucun costume de sauveur. On est une équipe", a-t-il balayé en conférence de presse, lundi. Mais s'il ne veut pas tirer la couverture à lui, le Français assume bien à la perfection son rôle de leader devant. Comme à chaque saison maintenant depuis le départ de Cristiano Ronaldo. Grand artisan du sacre en Liga la saison passée avec ses 21 buts en championnat, KB9 n'a ainsi pas levé le pied depuis. Il a même encore franchi un palier dans ce secteur.
Le podcast
Liga
"Ce type est un imbécile, un malade" : Ronaldo également visé par Florentino Pérez
14/07/2021 À 14:43
Le football, ce n'est pas qu'une question de buts
Alors que le Real Madrid peine régulièrement à trouver le chemin des filets, l'ancien Lyonnais répond lui présent. Ses 15 buts en 23 matches de Liga ou encore ses quatre réalisations en cinq sorties de Ligue des champions l'illustrent. C'est lui qui montre le chemin. Comme l'a révélé le quotidien As, le Français n'a d'ailleurs jamais été aussi présent dans les buts inscrits par le Real. Cette saison, il a marqué 33.3% des réalisations de la formation madrilène. Des chiffres qui illustrent bien toute son importance. Et son évolution.
Alors que ses buts ne pesaient que 8.1% du total merengue lors de la saison 2017-2018 pour la dernière campagne dans son rôle de lieutenant de Ronaldo, il a su s'adapter pour compenser au mieux certains manques et faire bondir son pourcentage à 27.8% en 2018-2019 puis à 27.3% la saison passée. Mais là - pour son troisième exercice de rang à plus de 20 buts toutes compétitions confondues -, il fait encore plus fort. A 33 ans ! A titre de comparaison, Lionel Messi ne pèse d'ailleurs "que" 27.4% des buts du FC Barcelone cette saison… "Le football, ce n'est pas qu'une question de buts, répond l'ancien Gone avec son envie de toujours réussir à apporter ce dont sa formation a besoin. Un joueur doit réussir à donner plus pour aider son équipe".

Karim Benzema a ouvert le score pour le Real Madrid contre Getafe en Liga le 9 février 2021

Crédit: Getty Images

Si Haaland peut venir, je me chargerais de m'assurer que l'on l'accueille à bras ouverts
Il n'empêche, le Real a clairement pris l'habitude de s'en remettre à ses talents de finisseur, lui qui a parfois été critiqué par certains dans la capitale espagnole pour son manque d'efficacité. Et il s'y fait à merveille. "La pression, je l'ai toujours eue depuis que je suis petit", assure-t-il quand on l'interroge sur ce rôle d'artificier en chef. "Désormais, j'ai le physique pour jouer libre. Parfois je reste devant pour attendre les centres, parfois je descends au milieu du terrain pour aider à construire les actions. Ça dépend."
Epanoui, Karim Benzema se montre d'ailleurs serein pour la suite. Et si des rumeurs annoncent l'envie du Real Madrid de recruter un autre buteur cet été – notamment Kylian Mbappé ou Erling Haaland -, il s'en réjouit. "C'est un buteur exceptionnel et il y a toujours une place pour ce type de joueurs au Real. Si Haaland peut venir et que le club le souhaite, qu'il vienne", lance-t-il au sujet du jeune serial-buteur de Dortmund. Le meilleur buteur français de l'histoire de la Ligue des champions (69 buts) sait de toute manière qu'il n'a plus besoin de faire ses preuves au Real. Et qu'il dispose surtout de la capacité de s'adapter pour rester un élément clef des Merengue. Quitte à changer de rôle. Encore une fois. "J'ai une vision et une technique pour jouer où je veux", conclut-il.
Transferts
Adaptation incertaine mais profil parfait : Varane - Maguire associés, jackpot pour MU ?
13/07/2021 À 11:56
Liga
De la concurrence pour Benzema ? Calvert-Lewin pourrait suivre Ancelotti au Real
20/06/2021 À 10:11