MARC-ANDRÉ TER STEGEN : 5

Le gardien allemand n'a pas eu beaucoup de travail cette fois mais il a tout de même encaissé un but en étant pris à contre-pied sur le penalty transformé par Mbappé (30e). Vigilant devant sa cage sur les rares tirs parisiens et lucide pour relancer proprement au pied comme à son habitude.
  • En bref : Une soirée forcément frustrante.
Ligue des champions
L'antisèche : Autre fin, même énigme
10/03/2021 À 22:58

OSCAR MINGUEZA : 2

Malgré une tête offensive déviée par Gueye après un corner (18e), il s'est montré fébrile et en sérieuse difficulté face à la vitesse de Mbappé ce qui lui a valu un avertissement rapide (26e). Il a même échappé à un second carton dans la foulée si bien que Koeman n'a pas hésité à le sortir dix minutes avant la mi-temps.
  • En bref : Un mauvais choix de son coach qui a su rectifier le tir.

Statut dégradé et incapacité à gérer : La remontada n’est pas totalement soldée

REMPLACÉ PAR JUNIOR FIRPO (35e) : 6

Propulsé défenseur central droit, l'arrière gauche s'est bien adapté. Beaucoup plus rapide que Mingueza, il a très vite haussé le ton face au Français et s'est montré bien plus à l'aise.
  • En bref : Une improvisation payante.

FRENKIE DE JONG : 7

Son positionnement en défense centrale constituait le coup tactique initial de Ronald Koeman mais c'est comme s'il avait toujours joué à ce poste. L'habituel milieu relayeur a répondu présent et parfaitement muselé Icardi alors que ses partenaires de l'arrière-garde ont souffert. Averti pour contestation (38e), il a fait preuve d'une belle réactivité défensive (73e, 83e) et d'un grand sang froid pour ressortir le ballon.
  • En bref : Une réelle piste pour l'avenir.

Comment Koeman a piégé Pochettino

CLÉMENT LENGLET : 3

Une grosse erreur de relance pour commencer, il s'est heureusement montré plus propre dans ses passes ensuite mais il marche involontairement sur le talon d'Icardi et concède un penalty maladroit qui permet au PSG d'ouvrir le score (28e). Forcément un tournant. Impuissant face au déboulé de Mbappé qui rate le cadre de justesse en fin de match et très neutre sur le plan offensif.
  • En bref : Sur sa lancée peu rassurante des dernières semaines.

SERGIÑO DEST : 6,5

Volontaire d'entrée, l'Américain s'est illustré sur une première belle percée (6e). Il a pris le contrôle de son couloir droit face à un Kurzawa hors du coup. Son raid dans la surface adverse s'est même terminé par un tir sur la barre (23e) et il n'était pas loin de pousser Navas à la faute (38e). Il a aussi régulièrement bien combiné avec Messi puis a été mieux maîtrisé par Diallo après la pause.
  • En bref : Brillant dans son rôle de piston.
Remplacé par Trincao (67e) au profil beaucoup plus offensif et qui a fait trembler la défense adverse à deux reprises.

SERGIO BUSQUETS : 6

Plaque tournante dans l'entrejeu, il a permis à son équipe de prendre le contrôle du ballon et de le faire tourner efficacement même s'il a souvent évolué sur un rythme peu soutenu. Il a régulièrement participé aux offensives, placé plusieurs têtes dangereuses au premier poteau sur corner (7e, 42e, 69e) et décoché une belle reprise (42e).
  • En bref : Le métronome productif d'un Barça ambitieux.
Remplacé par Miralem Pjanic (78e)

PEDRI : 5

D'abord très timide car peu expérimenté, l'Espagnol de 18 ans a progressivement trouvé ses marques. Il a haussé son niveau à la hauteur de ce qui est demandé dans ce genre de rendez-vous. Quelques ballons grattés en seconde période et des qualités techniques qui ont permis aux visiteurs de s'approcher de la surface adverse.
  • En bref : Très prometteur dans un futur barcelonais très flou.
Remplacé par Ilaix Moriba (78e)

Lionel Messi et Pedri (Barcelone)

Crédit: Getty Images

JORDI ALBA : 4

Longtemps assez prudent et bien plus discret que Dest, le piston gauche a solidement contenu Draxler sans pour autant profiter des larges espaces dans le dos de l'Allemand. Plus offensif en seconde période, l'international espagnol s'est démené mais n'a pas réussi à faire de réelles différences.
  • En bref : Insuffisant pour un cadre normalement plus tranchant.

OUSMANE DEMBÉLÉ : 6

Confirmant sa belle forme des dernières semaines, il a tout de suite posé des problèmes à la défense parisienne par ses déplacements et sa vitesse, provoqué le carton jaune de Kurzawa et obtenu un excellent coup franc (8e). Remuant et très intéressant dans son rôle d'avant-centre, il a rayonné en première période mais a manqué d'efficacité puis s'est doucement étéint en seconde quand le PSG a resserré les lignes.
  • En bref : Un poison mais pas fatal.
Remplacé par Martin Braithwaite (78e)

LIONEL MESSI : 6,5

Dans le ton dès les premières minutes et jusqu'au bout, il s'est montré mobile mais aussi hargneux et combatif. Son coup franc axial est passé au dessus de la cible (9e) mais il a sonné la révolte en égalisant d'une fantastique frappe axiale en pleine lucarne (37e). L'Argentin a pourtant échoué devant Navas sur penalty (45e+3) et a été contré in extremis devant la cage parisienne (57e). Il n'a pu permettre aux siens d'éviter une élimination dès les 8es de finale.
  • En bref : Une impression mitigée et un arrière-goût amer pour ce qui était peut-être son dernier match européen avec le Barça.

"La différence par rapport à 2017, c’est Navas"

ANTOINE GRIEZMANN : 4

Il avait des choses à prouver et n'a pas ménagé ses efforts. S'il peine toujours à se fondre totalement dans le collectif catalan et a parfois donné l'impression d'être emprunté dans les 30 derniers mètres, il est toujours resté entreprenant et a obtenu le penalty que Messi n'a pas réussi à transformer. Un bon retour défensif (57e) mais peu de vivacité devant les six mètres adverses (61e). Sa reprise passe au-dessus de la cible alors qu'elle aurait pu relancer le suspense (85e).
  • En bref : Une partition généreuse mais trop souvent à contre-temps.

Kylian Mbappé (PSG) et Antoine Griezmann (Barcelone)

Crédit: Getty Images

Ligue des champions
Les notes du PSG : Navas touché par la grâce
10/03/2021 À 22:26
Ligue des champions
Une grande souffrance, un énorme Navas et Paris remonte en quarts
10/03/2021 À 21:53