Keylor Navas : 6

Impeccable sur le premier penalty de Bruno Fernandes (21e), il s’est heurté à un arbitre tatillon qui l’a sanctionné pour des pieds qui étaient devant la ligne de but. Pris à contre-pied sur la deuxième tentative du Portugais, il a longtemps maintenu Paris à flots (38e, 69e, 79e). Mais il est surpris par la frappe de Rashford, ce qui affecte fatalement son bilan.

Ligue 1
Un côté Motta et Verratti-compatible : Paredes, le grand gagnant du PSG version Pochettino ?
IL Y A 16 HEURES
  • En bref : Il avait pourtant retardé l'échéance au maximum…

Le PSG a toujours le même problème mais Tuchel n'arrive pas à y remédier

Alessandro Florenzi : 3,5

Séduisant et décisif depuis ses débuts parisiens, l’Italien a été beaucoup plus discret ce mardi. Rarement en position offensive, il a joué avec le frein à main pour ne pas exposer davantage une ligne défensive très fragile. Et ses carences dans ce domaine ont éclaté au grand jour.

  • En bref : Étrangement timide…

Remplacé par Colin Dagba (79e)

Abdou Diallo : 3,5

Son début de match fut un calvaire, symbolisé par ce penalty concédé sur un contrôle orienté de Martial qui est constamment venu dans sa zone. Aligné à droite de la défense centrale, l’ancien de Dortmund a raté quelques relances et n’a jamais réellement pris la mesure du match. Ses retours précieux (42e, 79e, 82e, 86e) sauvent une prestation très compliquée.

  • En bref : Un calvaire.

Abdou Diallo au duel avec Anthony Martial

Crédit: Getty Images

Presnel Kimpembe : 3,5

Brassard autour du bras, il n’a pas semblé habité par la même grinta qu’à l’habitude. Parfois pris en défaut par Rashford (57e), il n’est cependant pas incriminé directement sur les buts encaissés. Il n’empêche, c’est souvent de son côté que le danger est arrivé en seconde période, pas aidé par un Kurzawa pas très à l’aise.

  • En bref : Vivement le retour du duo avec Marquinhos.

"C’est sur ces matches que le leadership de Thiago Silva va manquer"

Laywin Kurzawa : 4

Paradoxalement, il est sans doute le Parisien qui a eu les plus belles occasions avec ce duel face à De Gea (12e) ou une barre transversale touchée sur un centre-tir (54e). Mais il a souvent gâché quelques occasions par des centres imprécis (65e). Derrière, il a mis en grande difficulté le bloc parisien sur les contres adverses. Ajoutez-y quelques contrôles hasardeux et vous aurez le panorama d’un match très compliqué.

  • En bref : Nous aussi on reste surpris par le fait que Paris ait choisi de le prolonger.

Remplacé par Mitchell Bakker (86e)

Danilo Pereira : 3

On a rapidement vu ce qu’il avait à apporter au PSG, entre densité physique et tour de contrôle au milieu. Son retour parfait (57e) et sa faute tactique intelligente (83e) ressemblent à des promesses d’une sentinelle à même de faire du bien au PSG. Mais il est clairement en retard sur le but décisif mancunien en laissant trop de champ à Rashford (88e). Son jeu vers l’avant a aussi été très hasardeux.

  • En bref : Une inattention coupable qui gâche sa première.

Danilo Pereira face à Manchester United

Crédit: Getty Images

Ander Herrera : 4

Des trois milieux alignés, il était celui au profil le plus technique. Mais l’ancien Mancunien a choisi le costume du laborieux, pour tenter de colmater les brèches et de simplifier la circulation. Mais son apport au jeu parisien reste insuffisant balle au pied. Trop effacé et pas assez incisif.

  • En bref : Il manque encore un match référence à son aventure parisienne.

Remplacé par Rafinha (79e).

Idrissa Gueye : 3

Très discret pour ne pas dire invisible, le Sénégalais aura beaucoup couru mais pour pas grand-chose. Son profil technique est toujours aussi limité face à un bloc bas et ses efforts défensifs n’auront pas soulagé Danilo Pereira outre-mesure. L’énigme Gueye est toujours aussi présente du côté du PSG.

  • En bref : Si quelqu’un a des nouvelles du joueur qui marchait sur le Real il y a un an…

Remplacé par Moise Kean à la mi-temps (4), maladroit sur un contre intéressant (56e) puis percutant (59e). Encore un peu brouillon mais une présence notable.

Angel Di Maria : 4

En manque de rythme, "el Fideo" n’a pas fait trop trembler l’arrière-garde mancunienne. Sa bonne frappe enroulée sur sa spéciale (11e) est la seule action à mettre à son crédit. Il a peu à peu disparu de la circulation ensuite.

  • En bref : Sans jus.

Remplacé par Pablo Sarabia (86e)

Angel Di Maria face à David de Gea

Crédit: Getty Images

Neymar : 4,5

Ses premières prises de balles ont laissé augurer une partition magnifique (5e, 10e). La suite fut bien plus décevante. Seule arme offensive à se montrer en première période, il a semblé s’entêter dans des actions solitaires face aux faibles propositions autour de lui. Son deuxième acte aura mis en lumière son mauvais visage, entre nonchalance et pertes de balles dangereuses.

  • En bref : Insuffisant pour un joueur de son calibre.

Kylian Mbappé : 4,5

Il a l’excuse de l’isolement. Seul en pointe ou exilé à gauche, il n’a jamais pu jouer sur ses armes, bien muselé qu'il était par la défense mancunienne. Son numéro d’équilibriste aurait mérité meilleur sort, mais De Gea veillait au grain (48e). Il lui a manqué beaucoup de spontanéité.

  • En bref : Ce n’est pas ce match qui va l’installer durablement dans l’axe.
Ligue 1
Paredes : "Messi ? Bien sûr que ce serait génial d'avoir un joueur comme lui"
HIER À 13:05
Premier League
"Il sait tout faire" : Pogba fait vibrer Manchester United
HIER À 23:28