La crise sanitaire et l'impossibilité de se rendre aux stades n'ont pas fait perdre leur franc-parler aux supporters marseillais. A la suite de la lourde défaite concédée mardi soir à Porto (0-3) par les joueurs d'André Villas-Boas, les South Winners 1987, l'un des plus grands groupes de supporters au Vélodrome, ont laissé éclaté leur colère. La déconvenue au Portugal était la goutte de trop versée dans un verre déjà bien rempli.

"Payet est un boulet pour l'OM, Villas-Boas devrait le mettre plus souvent sur le banc"

Ligue des champions
L'OM a encore pris l'eau
03/11/2020 À 21:51

"Que dire…? Les mots manquent pour décrire ce que nous avons enduré à l’occasion de cette troisième journée de Champions League. Une insulte au football, à l’institution OM, à nos 120 ans d’histoire, à nos couleurs, à tout le peuple marseillais. Mais ce fiasco était malheureusement prévisible et attendu. La marche est définitivement trop haute quand on propose de telles prestations plus catastrophiques et affligeantes les unes que les autres", ont écrit les supporters olympiens dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux.

Nous sommes revenus dans les mêmes conditions que la fin de l’ère Dreyfus

Les fans phocéens n'ont pas manqué de pointer du doigt la responsabilité des dirigeants du club, notamment à travers les finances actuelles de l'OM, découlant des choix de recrutement lors des dernières années. "La réalité est sans appel : finances catastrophiques, faible investissement mal utilisé et dilapidé. Des salaires de stars offerts à des joueurs qui n’en sont pas... .et voici que nous sommes revenus dans les mêmes conditions que la fin de l’ère Dreyfus", ont-ils ajouté. Le 25 novembre prochain, Marseille recevra Porto pour tenter d'éviter une historique treizième défaite de suite en Ligue des champions. Avec pression. Mais au moins sans bronca dans le stade. Les Marseillais savent ce qu'il reste à faire pour éviter celle sur les réseaux sociaux.

"Villas-Boas doit arrêter d'être gentil avec ses joueurs"

Ligue des champions
Le progrès, l'arme avec laquelle Rashford compte se mettre à hauteur de Mbappé
IL Y A 13 HEURES
Ligue des champions
Stéphanie Frappart, une première en vue en Ligue des champions
IL Y A 13 HEURES