Avantage PSG. Au terme d’un match que le Bayern Munich aurait sans doute remporté 9 fois sur 10, le club de la capitale française a signé un véritable exploit (2-3). Alors qu’ils ont beaucoup souffert, subissant des assauts répétés pendant quasiment toute la rencontre, les Parisiens ont su faire le dos rond et être réalistes avec le peu de munitions à leur disposition. Auteur d’un doublé, Kylian Mbappé a confirmé qu’il pouvait bel et bien être le héros des grands soirs. Il a parfaitement été accompagné par Neymar, qui s’est signalé avec deux passes décisives. Le match retour, qui aura lieu au Parc des Princes, et toujours sans Robert Lewandowski, promet d’être bouillant.
Ligue des champions
L'antisèche : Mbappé fait des miracles
07/04/2021 À 21:48
Rien n’est fait face à ce Bayern Munich mais les Parisiens ont de vraies raisons d’y croire à l’issue du match aller disputé à l’Allianz Arena. Et rien ne fut simple non plus pour les hommes de Mauricio Pochettino, qui ont dû composer avec les absences des uns (Marco Verratti en tête) et les blessures des autres (Marquinhos, touché aux adducteurs alors qu’il réalisait un match XXL). Il a fallu se battre face à une équipe qui n’avait plus perdu en Ligue des Champions depuis mars 2019. Une éternité à laquelle a mis fin le PSG en étant clinique, ce qu’il n’avait pas su faire face au même adversaire lors de la finale de la dernière édition.

Choupo-Moting, évidemment

C’est Kylian Mbappé qui s’est distingué le premier, profitant d’un caviar de Neymar et, aussi, d’une faute de mains de Manuel Neuer pour ouvrir le score (0-1, 3e), alors que Choupo-Moting venait de toucher la barre (3e). Derrière, le PSG a dû serrer les dents, se rangeant derrière les miracles de Keylor Navas pour préserver son avance au tableau d’affichage (10e, 19e, 20e) jusqu’à ce que Marquinhos, pourtant blessé, n’enfonce le clou sur une superbe inspiration de Neymar (0-2, 28e). Le Bayern, qui a martyrisé les côtés adverses, a fini par avoir gain de cause grâce à Choupo-Moting, sur un centre de Benjamin Pavard (1-2, 37e).

Eric-Maxim Choupo-Moting a marqué face au PSG avec le Bayern Munich

Crédit: Getty Images

La deuxième période a globalement été un remake de la première, les Bavarois continuant de dominer dangereusement face à des Parisiens héroïques, à l’image de Danilo, de retour en défense centrale après la sortie de Marquinhos, d’Idrissa Gueye, parfois critiqué mais très appliqué ce mercredi soir, et d’Ander Herrera, parfait soldat. Le PSG a également pu compter sur un grand Neymar, précieux dans la conservation et les phases de transition. Le Brésilien a quand même manqué une balle de 3-1 (52e), qui aurait pu être préjudiciable, surtout après l’égalisation de Thomas Müller, cet éternel poison (2-2, 60e).

"Le PSG a été capable de gagner comme un grand d'Europe"

Un doublé pour Mbappé

On promettait naturellement l’enfer au PSG une fois le Bayern revenu au score, et enfer il y a eu. Mais Mbappé avait encore envie de briller sur la plus belle des scènes et dans l'un des plus beaux stades du monde, masquant sa frappe jusqu’au dernier moment face à Jérôme Boateng pour prendre une nouvelle fois le dessus sur Neuer (2-3, 68e). Ce troisième but parisien a calmé les ardeurs des Allemands, malgré une ultime tentative de David Alaba hors du cadre (86e). Une dernière frayeur, avant le grand soulagement.
L’exploit est beau, sans doute retentissant. C’est une victoire référence qui, espérons-le, pourra porter le PSG jusqu’au Graal dans quelques semaines. En attendant, il y aura un match retour à jouer à la maison, face à un Bayern Munich tenant du titre qui sera bien évidemment revanchard après ce hold-up. Ces dernières saisons, on a trop vu de remontadas pour affirmer que tout est fait pour les Parisiens. Ils ont gagné la première manche au forceps. Charge à eux de ne pas tout gâcher lors de la prochaine confrontation, ce qui constituerait une énième désillusion.

Kylian Mbappé

Crédit: Getty Images

Ligue des champions
Les notes du PSG : De Navas à Mbappé, la colonne vertébrale a tout changé
07/04/2021 À 21:43
Ligue des champions
"Désastre", "naufrage" : Le Barça est en "enfer" pour la presse espagnole
IL Y A 7 HEURES