Les Parisiens ont souligné l'importance des "détails" qui n'ont pas tourné en leur faveur sur la double confrontation contre Manchester City. Du côté de Manchester City, on a préféré souligner la solidité du collectif des Skyblues, impressionnants en défense une nouvelle fois mardi soir, pour garder leur cage à zéro et se qualifier en finale (2-0). Même si Pep Guardiola a salué un tournant déterminant en faveur de son équipe.
"C'était un match difficile. Ils ont mis beaucoup de joueurs entre les lignes. C'était bien que Mbappé ne joue pas, parce qu'ils sont inarrêtables dans certaines situations", a déclaré le Catalan pour RMC Sport, revenant sur le forfait de l'attaquant français. "On a beaucoup souffert en première période, mais le pressing était meilleur en seconde. On a incroyablement bien défendu dans les trente derniers mètres. On est matures, c'est vraiment agréable". En effet, Manchester city semble avoir franchi un cap.
Ligue 1
Sergio Ramos en pré-retraite dorée au PSG ? "Ceux qui pensent ça se trompent totalement"
IL Y A 11 HEURES

"De Bruyne a montré à Neymar tout ce qu'il lui manquait"

"Ils ont perdu leurs nerfs alors qu'il restait 20 minutes"

Et pour le double buteur du soir Riyad Mahrez, la qualification se souffre d'aucune contestation. "Je pense que c’est mérité sur les deux matches, on mérite de passer, on a su être efficaces au moment où il fallait, s'est enorgueilli l'Algérien. On a été moyens en première période, mais on a su relever le niveau ensuite, on peut mettre trois ou quatre buts. Après ils ont un peu perdu leurs nerfs alors qu'il restait 15-20 minutes, ils ont pris un rouge, ça nous a un peu facilité la tâche. On a été très solides et efficaces sur les deux matches, on mérite de passer."

Riyad Mahrez, grand artisan de la qualification de Manchester City

Crédit: Getty Images

En tout cas, Manchester City est en finale de C1 pour la première fois de son histoire, "une fierté incroyable pour les supporters" d'après Guardiola. Le Catalan a toutefois relativisé sur l'importance d'une qualification en finale, insistant sur la régularité en championnat : "Être chaque année en Ligue des champions, c'est le plus important. Si vous disparaissez, ça n'a pas de sens. On est ici, on est heureux... La Ligue des champions se joue sur tellement de détails, que pour moi, le plus important est de gagner trois fois la Premier League en quatre ans. C'est ça la régularité, la constance". Peu de doutes sur le fait qu'il mettra bien tout en place pour remporter une nouvelle fois ce trophée, dix ans après sa dernière victoire.

"Aucun tir cadré, émotions mal maitrisées : Paris ne peut pas avoir de regrets"

Ligue des champions
Mauricio, il est temps de libérer Léo !
HIER À 20:07
Ligue des champions
Mbappé, la flamboyance se transforme en dépendance
HIER À 00:23