Erling Haaland va-t-il devenir un habitué des sorties de terrain polémiques ? Quelques semaines après avoir jeté son maillot au visage d’un adversaire après une défaite en Bundesliga, l’attaquant du Borussia Dortmund a vécu une nouvelle scène surréaliste suite au quart de finale aller de Ligue des Champions perdu sur la pelouse de Manchester City (2-1) mardi. Mais celle-ci n'est pas de son fait. La faute est plutôt à aller chercher du côté d'un arbitre assistant un peu trop… fan ?
Encore une fois, Haaland avait la tête des mauvais jours suite à ce revers concédé juste avant le temps additionnel. Mais l’un des hommes en noir, tout sourire, n’a pourtant pas hésité à apostropher l'avant-centre dans le couloir qui mène aux vestiaires. Pas pour discuter d’une action litigieuse, mais bien pour quémander un autographe. Une scène difficilement concevable pour n'importe quel match, en particulier d'un tel niveau, et encore plus lorsque les décisions du soir ont été sujettes à polémique, à l’image du but injustement refusé à Jude Bellingham en fin de première période.
Ligue des champions
La Super Ligue enterrée : le pire est évité, mais il ne faut surtout pas s'en contenter
IL Y A 12 HEURES
Ligue des champions
L'UEFA ou la Super Ligue : pourquoi le PSG est dans une position si délicate
19/04/2021 À 21:33
Ligue des champions
Barcelone et le Real restent les clubs les plus riches du monde et sont loin devant le Bayern
12/04/2021 À 19:22