La Lazio Rome a parfaitement négocié son grand retour en Ligue des champions. Ce mardi soir, à l'occasion de la 1re journée de la phase de poules, les Biancocelesti ont disposé du Borussia Dortmund (3-1). Au Stadio Olimpico, les buts de Ciro Immobile (6e) Marwin Hitz, contre son camp (23e) et Jean-Daniel Akpa Akpro (76e) ont mis les hommes de Simone Inzaghi à l'abri, alors qu'Erling Braut Haaland avait réduit l'écart (71e). Au classement du groupe F, le club romain prend seul la tête, alors que le BVB ferme la marche.

Bundesliga
Un quadruplé pour Haaland, Moukoko pour l'histoire : Soirée folle pour Dortmund
21/11/2020 À 21:38

Treize ans. C'est le temps qu'il a fallu à la Lazio pour pouvoir regoûter aux joutes de la Ligue des champions. Et comme entrée, un véritable choc contre le Borussia, huitième de finaliste l'an passé et éliminé par le PSG. Et pourtant, ce n'est pas l'équipe la plus expérimentée de ces dernières années dans la plus prestigieuse des compétitions européennes qui a pris les choses en main.

Dortmund s'est contenté de la possession

D'ailleurs, elle s'est même fait rapidement surprendre. Sur un ballon perdu par Jude Bellingham après une passe hasardeuse de Thomas Meunier, Joaquin Correa en a ensuite profité pour servir Ciro Immobile, idéalement placé pour tromper Marwin Hitz, d'une frappe croisée du pied gauche (6e, 1-0). Pour son quatrième match d'affilée en tant que titulaire, le portier suisse s'est ensuite montré bien malheureux lorsqu'il a contré, de la tempe, une tête de Luiz Felipe sur corner, pour le break des Biancocelesti (23e, 2-0), alors qu'il avait pourtant sauvé les siens juste avant, devant Joaquin Correa (22e).

Dortmund a bien tenté une réaction et a même eu la possession du ballon en sa faveur (61%), mais ni Lukasz Piszczek (12e), ni Raphaël Guerreiro (21e) ou encore Axel Witsel (44e) n'ont su tromper la vigilance de Thomas Strakosha. Bien trop discret, Erling Haaland a dû attendre la 50e minute de jeu avant de cadrer sa première tentative, pour finalement réduire l'écart, d'un plat du pied gauche sous la transversale (71e, 2-1).


Akpa Akpro, la belle histoire

Mais les hommes de Lucien Favre n'ont pas eu le temps de se réjouir trop longtemps. Entré en jeu seulement neuf minutes plus tôt, Jean-Daniel Akpa Akpro a refait le break pour la Lazio, d'une frappe du gauche (76e, 3-1). Avant Akpa Akpro, le dernier joueur de la Lazio à avoir marqué lors de ses débuts en Ligue des champions était son entraîneur actuel Simone Inzaghi, en septembre 1999 contre Maribor.

Séduisante durant cette première sortie en Ligue des champions, la Lazio, en difficulté en championnat (une victoire, un match nul et deux défaites), s'offre un vrai bol d'air sur la scène européenne. De son côté, le Borussia va donc devoir montrer un tout autre visage lors de ses prochaines échéances, pour ne pas revivre le même genre de soirée.

Serie A
La Juventus peut s'en vouloir, CR7 sourit puis grimace
08/11/2020 À 13:22
Bundesliga
Le Bayern toujours trop fort pour Dortmund
07/11/2020 À 19:27