Zidane et ses hommes ont été punis. Le Real Madrid a entamé cette nouvelle campagne de Ligue des champions avec le même goût amer qu'il avait terminé la dernière et a été surpis à domicile par le Shakhtar Donetsk, lors de la première journée du groupe B (2-3). Peu concernés, les Madrilènes ont coulé en première période et encaissé trois buts. Plus impliqués ensuite, ils ont bien réagi mais n'ont pas réussi à égaliser et voient leurs adversaires ukrainiens s'emparer de la première place en attendant le duel entre l'Inter Milan et le Borussia Mönchengladbach dans cette poule compacte.

Liga
Carvajal blessé et absent contre Alaves
IL Y A 19 HEURES

Le Real Madrid prépare mal le Clasico à venir samedi qu'il avait déjà en tête et qui a poussé Zinédine Zidane à laisser Karim Benzema et Toni Kroos sur le banc. Le coach des Merengue s'est trompé en débutant la rencontre avec un trident offensif composé de Marco Asensio, Luka Jovic et Rodrygo. S'ils ont fait tourner le ballon dans le camp d'Ukrainiens diminués par les absences dues au Covid-19 et aux blessures, ses hommes n'ont rien proposé de tranchant sur le plan offensif et surtout ronronné.

Varane encore perdu sans Ramos

En face, les Ukrainiens ont parfaitement appliqué leur plan de jeu cohérent avec un bloc replié et compact mais aussi une réelle aisance collective pour rapidement ressortir le ballon. La colonie brésilienne du Shakhtar a montré ses qualités techniques et Marlos a profité du très mauvais alignement défensif madrilène pour aller défier Thibaut Courtois mais il a trop écrasé son tir (14e). L'arrière-garde des Merengue n'a pas pris l'alerte au sérieux et l'excellent Viktor Korniienko est revenu à la charge sur la gauche et résisté à Raphaël Varane et Marcelo pour permettre à Tetê d'ouvrir le score (0-1, 29).

Attendu après son huitième de finale retour catastrophique sur le terrain de Manchester City l'été dernier (2-1), Varane a encore raté son match en l'absence de son habituel compère Sergio Ramos. L'international français a souvent été pris dans son dos et a même été poussé à marquer contre son camp par Dentiho après un tir de Tetê difficilement repoussé par Courtois (0-2, 3e). Les visiteurs ont même ajouté un joli troisième but grâce à Solomon après un relai avec l'insolent Tetê (0-3, 42e).

Fausse joie pour les Madrilènes

Face à ce naufrage, Zidane a bien été obligé de réagir et a lancé Benzema dès la reprise. Les champions d'Espagne ont surtout passé la vitesse supérieure et lancé le siège de la surface adverse. Luka Modric a montré la voie en réduisant le score d'une sublime frappe axiale de 25 mètres (1-3, 54e). Vinicius a de nouveau fait trembler les filets adverses quelques secondes seulement après son entrée en jeu et le Real Madrid semblait parti vers une folle remontée (2-3, 59e).

Il ne fallait pourtant pas oublier la capacité des joueurs de Luis Castro à claquer d'excellents contres face à une défense madrilène évoluant très haut. Dentinho avait d'ailleurs loupé le cadre aux six mètres (56e). Tetê, lui, a perdu un nouveau duel face à Courtois (64e) et le but de Marlos a été refusé pour un hors-jeu (79e). Dans le temps additionnel, Federico Valverde et les Madrilènes ont bien cru à l'égalisation sur un tir lointain de l'Uruguayen mais, le but, d'abord validé, a ensuite été refusé avec l'aide du VAR pour un hors-jeu de Vinicius devant le gardien du Shakhtar. Après sa défaite en Liga devant le promu Cadix le week-end dernier, le Real Madrid enchaîne une nouvelle contre-performance et confirme les incertitudes de son début de saison.

Ligue des champions
L'opération parfaite du Real
25/11/2020 À 21:44
Ligue des champions
Mönchengladbach pulvérise encore le Shakhtar, Thuram muet
25/11/2020 À 19:50