Scénario cruel pour les Dragons. Pourtant séduisants par sa vivacité, le FC Porto s'est incliné (0-2) face à Chelsea, ce mercredi, lors des quarts de finale allers de Ligue des champions. Deux buts qui comptent double, car les Portugais jouaient ce soir à domicile, bien que leur match ait été déplacé à Séville, au stade Ramón Sánchez Pizjuan. Les hommes de Tuchel, plus réalistes, ont pris une sérieuse option pour une qualification en demi-finale, grâce à un éclair de génie de Mount (32e), et un ultime coup du sort pour Porto, converti par Chilwell (85e).
Ligue des champions
Choix étranges, impuissance face à l'élève Tuchel : Guardiola a loupé son rendez-vous
29/05/2021 À 23:32
C’est pourtant contre le cours du jeu que Chelsea a pris l’avantage en première période. Déroulant à merveille le schéma fait de passes courtes et rapides, que leur a insufflé Sergio Conceiçao, les Dragons se sont montrés très dangereux en deux temps grâce aux offensives d’Otávio, dont la frappe enroulée du pied droit sur coup-franc fut repoussée par la défense londonienne, avant que Rüdiger n’intervienne pour contrer la frappe rageuse de Pepe (21e). Trois minutes plus tard, le Brésilien s’est montré une nouvelle fois décisif sur coup de pied arrêté, en trouvant la transversale de Mendy (24e), alors qu’il tentait de le surprendre directement sur corner.

Mount réaliste

Après s’être heurtés à la défense des Blues, les Portugais ont ensuite accusé le coup, concédant l’ouverture du score par Mount (0-1, 32e). Sur une passe de Jorginho, l’international anglais a réalisé un magnifique contrôle orienté du pied gauche pour éliminer Zaidu, s’ouvrir la voie des cages adverses et conclure par une frappe croisée du pied droit à ras de terre dans le petit filet de Marchesin.

Mason Mount - FC Chelsea

Crédit: Getty Images

En seconde période, les hommes de Conceiçao ont pourtant sonné la révolte par Diaz, dont la frappe parfaitement enroulée du pied droit aux abords de la surface a échoué au ras du poteau droit (51e). Mais, ils n’ont rien pu faire face à l’efficacité des Blues, qui malgré leurs échanges de ballons brouillons se sont montrés efficaces face au but, en touchant d'abord la transversale, puis par une magnifique chevauchée de Chilwell qui venait sceller leur sort (0-2, 85e), alors qu’ils étaient désorganisés par les 3 changements effectués d’un seul coup par leur coach. Servi dans l’espace, l’ancien joueur de Leicester a facilement éliminé Corona, pour déborder Marchesin par la droite et conclure du pied droit dans la cage vide. Les Portugais auraient pourtant pu obtenir deux penalties, au 52e et 72e minute, lorsque Moussa Marega s’est écroulé dans la surface des Blues après avoir été poussé par Azpilicueta (72e).
Après leur défaite (la première après 14 matchs sans revers), subie samedi face à West Bromwich Albion (5-2), les Blues se rassurent. Car, même si ce match ne se jouait pas dans l'Estádio do Dragão, les hommes de Tuchel savent que leurs buts de ce soir compteront double au moment de faire les comptes, le soir du 13 avril.
Ligue des champions
Chelsea, un pour tous, tous pour un
29/05/2021 À 22:53
Ligue des champions
"Quand le PSG perdait, le coupable c'était toujours moi" : Thiago Silva, revanche nostalgique
29/05/2021 À 22:33