Thomas Tuchel a récidivé et assume ses choix. Le technicien allemand a de nouveau aligné Danilo Pereira en charnière centrale pour le match de Ligue des champions du PSG sur le terrain de Basaksehir, lors de la 2e journée du groupe H (0-2). Si le PSG s'est imposé grâce à un doublé de Moise Kean (64e et 79e), et si le Portugais a fait le travail au côté de Presnel Kimpembe, Marquinhos, qui a joué au milieu de terrain, a nettement déçu en utilisant parfois mal le ballon et en manquant de réactivité dans le fameux contre-pressing.

"Je ne comprends pas les discussions autour de Marquinhos, a répondu l'entraîneur parisien au micro de RMC Sport après la rencontre. L’année dernière il a joué comme ça et on a fait la meilleure saison de l’histoire du club. Si vous avez vu nos matches au Portugal, vous comprenez pourquoi il joue comme ça".

Ligue des champions
Les notes du PSG : Kean en sauveur, Marquinhos à l'envers
28/10/2020 À 20:29

Marquinhos en difficulté en Turquie

Crédit: Getty Images

Si quelqu'un veut critiquer, qu'il fasse une licence pour être entraîneur

"Tout le monde peut jouer les critiques, s'est encore agacé le technicien allemand. Tout le monde estime que Marquinhos est meilleur en défense ? C'est ma décision, il y a beaucoup de raisons pour lesquelles il joue là. Les critiques, ça n'existe pas. Si quelqu'un veut critiquer, qu'il fasse une licence pour être entraîneur et prouve".

Le Brésilien, formé comme défenseur central et qui a hérité du brassard de capitaine après le départ de son compatriote Thiago Silva, devait pourtant aussi logiquement lui succéder à droite de la défense centrale parisienne. D'autant plus avec le recrutement de Danilo dans les derniers jours du mercato, pour enfin occuper une position de sentinelle laissée vacante depuis plusieurs années. Champion d'Europe avec le Portugal à son poste de prédilection, le joueur de 29 ans est également arrivé avec une solide expérience construite lors de ses 202 matches avec le FC Porto, dont seulement une poignée disputés en défense.

Une tendance partie pour durer

Débarqué au PSG au début de ce mois d'octobre, Danilo Pereira n'a pas vraiment eu le temps de s'acclimater et de montrer ses qualités, en étant titularisé une seule fois dans l'entrejeu lors de la défaite contre Manchester United (1-2). Certes, il n'avait pas su empêcher Marcus Rashford d'inscrire le but vainqueur, mais il n'a pas eu d'autre chance puisqu'il s'est retrouvé en défense avec Kimpembe dès le match de championnat suivant face à Dijon (4-0) et de nouveau face aux champions de Turquie.

Pour la plus grande satisfaction de son entraîneur visiblement. "Les deux ont été très forts, je suis très content, a souligné Tuchel au sujet de sa charnière centrale franco-portugaise. Ce n'était pas facile mais ils ont été extraordinaires. Danilo est un défenseur plus qu'un milieu de terrain". Le week-end dernier, les choix de Tuchel avaient été compris par de nombreux observateurs comme une volonté de défier son directeur sportif Leonardo qui n'aurait pas suffisamment pris en compte ses demandes et ne lui aurait pas offert le défenseur central réclamé. Cette fois, ils apparaissent comme de réelles décisions techniques qui seront amenées à être renouvelées.

Kimpembe et Danilo face à Crivelli

Crédit: Getty Images

Ligue des champions
Kean sort le PSG du bourbier
28/10/2020 À 19:41
Ligue des champions
La situation de Tuchel est-elle intenable ? "Si c’est pour continuer sept mois comme ça…"
05/11/2020 À 00:18