C'est une image à laquelle on commence à s'habituer : Neymar qui sort la mine déconfite de l'hôpital américain de Neuilly. Et comme trop souvent pour le PSG, le verdict est tombé, sans appel : le Brésilien, victime d'une lésion de l'adducteur, manquera les quatre prochaines semaines et le 8e de finale face au Barça. L'aller et peut-être le retour. Le coup est rude pour Paris. Pour la troisième fois en quatre participations, le Brésilien ratera au moins un des deux 8es de finale de Ligue des champions. La poisse colle à ses crampons mais aussi aux ambitions du PSG. Car sans son meilleur joueur, les chances de qualification s'amenuisent.

Le moment où Neymar a vu ses retrouvailles avec le Barça s'envoler

Paris ne s'est jamais qualifié sans lui

Ligue des champions
De Bruyne, des fractures mais son Euro ne serait pas en danger
30/05/2021 À 11:33
Pour faire simple, Paris ne s'est jamais qualifié pour les quarts de finale de Ligue des champions sans un Neymar sur ses deux jambes :
  • En 2018, après une défaite à Santiago Bernabeu (3-1), il se blesse avant le match retour lors du choc face à l'OM : entorse de la cheville et fracture du fameux cinquième métatarse. Paris n'a même pas le temps d'espérer et s'incline à nouveau au Parc (1-2) face au Real. Fin de l'aventure.
  • Un an plus tard, en janvier 2019, c'est déjà en Coupe de France, face à Strasbourg cette fois-ci, et c'est encore ce fichu cinquième métatarse qui se fracture. Il ne reviendra sur les pelouses qu'en avril. Entretemps, le PSG subira l'une de ses pires humiliations face à un Manchester United bien pâlichon. Mais là-encore, sans Neymar, Paris sort dès les 8es.

Neymar contre Strasbourg en Coupe de France

Crédit: Eurosport

Le PSG baigne en Ligue des champions dans une Neymar-dépendance qui s'illustre autant lors de ses trop nombreuses absences que lors de la dernière campagne dont il fut le héros. Avec le Brésilien en pleine possession de ses moyens, Paris est allé en finale mené par ses inspirations géniales. Cette année encore, il fut le Parisien le plus déterminant en phase de poules. Notamment lors du déplacement capital à Old Trafford (1-3). Et si Kylian Mbappé semble retrouver du gaz, les campagnes parisiennes en C1 depuis leur arrivée commune sont sans équivoque : il y a un PSG avec et un PSG sans Neymar. Le champion du monde n’est qu’un lieutenant bien discret lors des grandes affiches du milieu de semaine.

Près d'un match sur deux sans lui depuis son arrivée

Cette blessure pose évidemment la question de la fiabilité de Neymar. Cette saison, il n'a jamais enchainé plus de cinq matches consécutifs. Covid-19, suspensions, adducteurs ou cheville qui siffle : le Brésilien n'a pas été épargné. Et quand il est apte, son entraîneur choisit souvent de le mettre dans le formol pour le protéger. Ce ne fut pas le cas mercredi à Caen et le Brésilien a une nouvelle fois quitté le terrain en boîtant. Depuis son arrivée, il n'a disputé que 103 des 191 matches du PSG soit 53,9% seulement. C'est moins qu'Angel Di Maria (155), Kylian Mbappé (151) mais aussi Julian Draxler (128).
En Ligue 1 ou en Coupes, c'est rarement un problème. Parce que le gouffre qui sépare Paris du commun des mortels est immense même si cette saison Lille, Lyon et Monaco font mieux que résister. Mais la Ligue des champions est autrement plus sélective. Paris va encore devoir s'en sortir sans lui, ce serait une grande première.
Ligue des champions
Chelsea s'offre aussi un statut de tête de série pour la prochaine C1 : tous les chapeaux
30/05/2021 À 07:55
Ligue des champions
"La victoire de Tuchel, ce n'est pas forcément l’échec du PSG"
29/05/2021 À 23:57