Avec Paris, c’est trop souvent la même chanson. Avant un grand choc européen, le club de la capitale se voit privé d’un ou plusieurs joueurs. Souvent plusieurs, d’ailleurs. C’est un mal qui gangrène le club parisien depuis plusieurs années maintenant, et plus particulièrement depuis la saison 2017-2018. 2021 n’échappe pas à la règle.
Le festival des absents pour le quart de finale aller a débuté le 10 mars dernier, lors de PSG-Barcelone, avec le carton jaune synonyme de suspension pris par Leandro Paredes. Vendredi, le club parisien a annoncé que Marco Verratti était positif au coronavirus, actant ainsi son forfait pour le déplacement à Munich. Lundi, bis repetita pour Paris, qui a annoncé qu’Alessandro Florenzi était lui aussi positif au Covid-19.
Football
Pour la première de Nagelsmann, le Bayern tenu en échec par l'Ajax
IL Y A 15 HEURES

Pour remplacer Florenzi, un dilemme et des inquiétudes

Mauro Icardi et Layvin Kurzawa ne sont finalement pas dans le groupe contrairement à Danilo Pereira, qui a raté la réception de Lille au Parc des Princes samedi. Lundi, le milieu portugais était présent à l’entraînement collectif. Mais vu l’intensité annoncée de ce choc au sommet, Mauricio Pochettino pourrait ne pas prendre le risque d’aligner des joueurs assez courts physiquement.
Voilà l’état de l’infirmerie parisienne. Premier choix à faire pour Mauricio Pochettino d’ici mercredi : qui titulariser au poste de latéral droit pour pallier l’absence de Florenzi ? Thilo Kehrer et Colin Dagba sont disponibles mais n’apportent pas des garanties assez solides face aux ailiers ​bavarois. L’Allemand pourrait bien débuter la rencontre même si sa prestation face au LOSC en Ligue 1 samedi a été plus que moyenne, pour ne pas dire mauvaise. Mais Colin Dagba a joué trop peu de matches de ce calibre pour prendre le risque de l’aligner d’entrée. Il existe aussi la solution Pembélé, mais le "titi" parisien ne semble pas entrer dans les plans de Mauricio Pochettino.

Au milieu, le chantier

Le vrai casse-tête pour l’entraineur argentin se trouve au milieu de terrain. Verratti et Paredes, qui avaient tant brillé au Camp Nou pour le huitième de finale aller de la Ligue des champions, sont donc absents. Des trois milieux alignés lors des deux confrontations face au Barça, seul Idrissa Gueye est disponible. Il va donc, sauf surprise, être titularisé. Mais aux côtés de qui ?
Si le staff parisien juge que Danilo Pereira est apte à débuter la rencontre, le trio parisien au milieu de terrain devrait être Gueye-Danilo-Rafinha. Si le Portugais est trop juste, Mauricio Pochettino devrait alors faire appel à Ander Herrera. Problème : l’ancien mancunien n’a joué que 20 minutes sur l’ensemble du mois de mars… Autre option, mais moins crédible : titulariser Julian Draxler comme milieu relayeur, un poste où il a évolué à plusieurs reprises depuis les arrivées de Neymar et Mbappé. Sans pour autant briller.

Sacrifier Di Maria, le meilleur choix ?

Si le coach parisien décide d’aligner ses hommes en 4-3-3, comme ce fut le cas lors des huitièmes de finale de la Ligue des champions, l’attaquant sacrifié pourrait être Angel Di Maria. Moise Kean a prouvé par le passé qu’il était précieux dans le repli défensif. L’Italien pourrait donc être aligné sur le côté droite de l’attaque, afin de venir aider Kehrer ou Dagba quand le Bayern attaquera. Kylian Mbappé jouerait ainsi en pointe, et Neymar à gauche. Le positionnement exact du Brésilien restera à déterminer, et avec l'absence de Verratti, le numéro 10 parisien devrait prendre le jeu à son compte et évoluer dans le coeur du jeu.
Autre possibilité, mais qui semble assez osée au vu des qualités bavaroises dans l’entrejeu : jouer en 4-2-3-1, comme souvent depuis l’arrivée de Mauricio Pochettino. Dans ce cas de figure-là, l’entraineur argentin pourrait aligner un milieu composé de Gueye et Danilo (ou Rafinha, selon l’état de santé du Portugais). Surtout, le coach devra insister auprès de ses quatre de devant sur le repli défensif. Une équipe coupée en deux n’aura que très peu de chance face au Bayern…
Côté Munichois, un seul absent mais pas n’importe lequel : Robert Lewandowski. Ce sera donc Eric-Maxim Choupo-Moting qui sera titularisé à la pointe de l’attaque du Bayern. Les défenseurs rouges et bleus le connaissent par cœur, mais ils ne baisseront pas leur garde. Avec Choupo, tout est possible, et les Parisiens sont très bien placés pour le savoir…

La sortie de Mbappé ? "Un coup de sang qui se transforme en coup de pression contre le PSG"

Ligue 1
50 millions et une étrange banderole : Pogba focalise l'attention au PSG
IL Y A 19 HEURES
Ligue 1
Wijnaldum explique son choix : "Je démens avoir choisi le PSG pour l'argent"
22/07/2021 À 12:01