Le Real Madrid, le FC Barcelone et la Juventus sont les trois seuls clubs à ne pas avoir officiellement dit stop au projet de Super Ligue. Ainsi, l'UEFA a décidé de contre-attaquer. L'organisme européen a annoncé, mardi soir, avoir ouvert une enquête disciplinaire contre ces trois clubs. Elle a justifié cette décision par une possible infraction à son cadre juridique et n'écarte pas l'idée de leur infliger une sanction.
Le dimanche 18 avril, l'Europe du football a connu un véritable séisme lorsque douze poids-lourds (Real Madrid, FC Barcelone, Atletico Madrid, Manchester United, Manchester City, Chelsea, Arsenal, Tottenham, Liverpool, AC Milan, Inter Milan et Juventus Turin) ont annoncé leur projet de création de Super Ligue. Mais dès le milieu de la semaine qui a suivi, neuf d'entre eux, poussés notamment par leurs supporters, ont décidé de se retirer.

Calamiteux Pérez, "Judas" Agnelli : Super Ligue, super naufrage

Ligue des champions
De Bruyne, des fractures mais son Euro ne serait pas en danger
30/05/2021 À 11:33

Exclusion à venir ?

Le 7 mai dernier, l'UEFA a annoncé que les douze clubs concernés s'étaient vus infliger 5% de pénalité sur leurs revenus pour une saison. Avant de brandir une autre menace : une amende de 100 millions d'euros en cas de création d'une compétition "non autorisée". D'après ESPN, l'UEFA envisagerait une suspension de deux ans pour les clubs qui n'ont toujours pas quitté la Super Ligue.
De son côté, la Cadena Cope expliquait dans la soirée de mardi que l'UEFA a bien l'intention d'exclure ces trois clubs de la prochaine édition de la C1. "Une amende très salée" est également à prévoir, a précisé la radio espagnole.

La chaîne de la Ligue : coup de génie ou gros coup de bluff ?

Ligue des champions
Chelsea s'offre aussi un statut de tête de série pour la prochaine C1 : tous les chapeaux
30/05/2021 À 07:55
Ligue des champions
"La victoire de Tuchel, ce n'est pas forcément l’échec du PSG"
29/05/2021 À 23:57