A entendre Ronald Koeman, c'est comme si le FC Barcelone avait dévoré le Dynamo Kiev. Ce fut pourtant une victoire poussive (1-0) au bout d'une rencontre sans frisson et sans émotion. Mais le coach néerlandais en voulait d'abord et avant tout à ses attaquants. Rappelons qu'ils ont dû attendre la 19e minute de leur troisième match de Ligue des champions pour cadrer leur premier tir de la compétition. C'est dire dans quel marasme ils sont plongés depuis le début de saison.

Piqué unique buteur avec le Barça face au Dynamo Kiev

Crédit: Getty Images

Ce mercredi encore, ils ont exaspéré leur coach : "On n'a pas le droit de rater autant d'occasions. On joue notre survie dans la compétition, et on se perd en attaque, a-t-il expliqué. Les attaquants doivent mieux se comprendre. Il nous a manqué de la profondeur, on s'est parfois compliqué la vie avec du jeu court... Il faut apprendre à avoir plus de distance entre les attaquants." Koeman a sa part de responsabilité en titularisant Luuk de Jong, plutôt que Kun Aguero, et Sergino Dest, latéral repositionné ailier. Seul Memphis Depay a plutôt donné satisfaction.
Liga
Xavi et l'injustice du football : "Nous ne méritions pas de perdre"
HIER À 20:53
Dans un match comme aujourd'hui, un 3-0 ou 4-0 aurait été un résultat normal
Le Barça a dû s'en remettre à sa veille (arrière) garde avec Jordi Alba au centre et Gerard Piqué à la conclusion pour le seul et unique but de la rencontre. Voilà qui n'a pas calmé le coach des Catalans. "Les attaquants ont la liberté de jouer, mais ils ont aussi la responsabilité de produire le jeu dont l'équipe a besoin, a continué Koeman. Je suis content avec le jeu de l'équipe, mais je ne suis pas content du manque de réalisme. Dans un match comme aujourd'hui, un 3-0 ou 4-0 aurait été un résultat normal".
L'entrée d'Ansu Fati, coupable d'excès d'individualisme, n'a pas changé grand-chose et cette victoire, aussi précieuse soit-elle, n'a pas guéri le Barça. Le voilà troisième certes, mais il souffre des mêmes maux. Les Catalans sont toujours en vie mais on voit mal comment ils pourraient s'en sortir avec de telles difficultés en attaque.
Liga
Première défaite pour Xavi avec le Barça
04/12/2021 À 17:13
Liga
Un piètre bilan mais le Barça s'y accroche : Avec Dembélé, la patience n'a aucune limite
01/12/2021 À 10:57